Albert Einstein s’est-il rendu à Roswell en 1947 pour examiner un OVNI ?

Dans une confession enregistrée en novembre 1993 et aujourd’hui rendue publique, l’assistante d’Albert Einstein en 1947 a affirmé qu’elle et le physicien avaient été transportés par avion à Roswell sous la direction du gouvernement américain et ont examiné un appareil extraterrestre endommagé, ainsi que ses occupants.

Shirley Wright est née à Boston et a passé son enfance à Chicago.Titulaire de deux doctorats – un en chimie et un en sciences physiques, elle fut étudiante et assistante du Dr Albert Einstein à Princeton. Menant une vie productive en tant que professeure de Chimie pendant plus de 50 ans à l’Université Mississippi Delta Community College, Shirley Wrigh a également enseigné à l’Université de Miami, au Barry College, ainsi qu’à la Jackson Memorial Hospital School of Nursing et à la Hialeah High School. Elle a été la première femme présidente du Mississippi Delta Community College.

Elle est décédée le 1er juillet 2015 à l’âge de 85 ans.

La visite d’Einstein et de Wright à Roswell en 1947

Pendant l’hiver de sa vie, elle s’est sentie obligée de révéler une partie de l’Histoire aujourd’hui encore sujette à controverse. En 1993, elle choisi donc de faire enregistrer ses propos et raconter en détail le voyage qu’Albert Einstein et elle ont fait en juillet 1947 pour examiner un engin et un équipage d’un autre monde.

La chercheuse Shirley Wright a expliqué qu’elle avait été choisie parmi un certain nombre d’étudiants doués pour travailler auprès du professeur Albert Einstein au cours de l’été 1947. Einstein l’appréciait pour son professionnalisme et l’emmenait partout.

Cette année-là, un événement s’est produit qui est resté à jamais gravé dans sa mémoire. Elle l’avait accompagné pour assister à une réunion de crise qui se tenait dans une base aérienne de l’armée américaine dans le sud-ouest des Etats-Unis en présence de militaires et d’autres scientifiques.

Ils avaient volé de Princeton à Chicago sur un vol régulier, où ils ont pris un autre vol vers un petit aéroport civil. Il pleuvait quand ils ont débarqué et un colonel en trench-coat les a conduits à 130 km peut-être à travers le désert jusqu’à la base pour être finalement emmenés dans un hangar fortement gardé. C’est là que Wright et Einstein ont réalisé qu’ils avaient affaire à quelque chose de hors du commun.

Arrimé dans le hangar, Shirley Wright décrit l’engin qui s’y trouvait :

«C’était en forme de disque, en quelque sorte concave. Sa taille atteignait le quart de celle du hangar.»

L’engin semblait endommagé sur un côté. Shirley Wright raconte qu’elle n’avait malheureusement pas pu s’approcher suffisamment de l’appareil pour voir les détails les plus fins car il était entouré de gardes, de photographes et de spécialistes qui l’étudiaient.

«La structure de l’engin était fait d’un matériau plutôt réfléchissant, mais lorsque vous vous en approchiez, il était plutôt terne. Ils étaient très curieux de savoir quels étaient les matériaux.»

Selon Shirley Wright, Albert Einstein était fasciné par le mode de propulsion et sur ce que cela impliquait concernant l’univers.

«Il n’a pas du tout été dérangé en voyant les preuves réelles. Je n’ai pas noté dans mes notes ses commentaires initiaux mais il disait qu’il n’était pas surpris qu’ils viennent sur terre et que cela lui donnait de l’espoir pour en apprendre davantage sur l’univers. Le contact, disait-il, devrait être un avantage pour nos deux mondes.»

Shirley Wright se rappelle de sa réaction lorsqu’elle a vu l’appareil :

«Ma réaction a été l’émerveillement, à moitié curieuse et peut-être à moitié apeurée.»

Cependant, ce n’était pas tout. Wright et Einstein ont pu voir quelque chose de bien plus surprenant encore. À l’intérieur du hangar de la base aérienne se trouvaient également des créatures extraterrestres, affirmait Shirley Wright.

«Certains spécialistes ont été autorisés à regarder de plus près, y compris mon patron. Pour moi, ils se ressemblaient tous les cinq. Ils mesuraient environ un mètre cinquante, sans cheveux, avec de grosses têtes et d’énormes yeux noirs, et leur peau était grise avec une légère teinte verdâtre, mais pour la plupart leurs corps n’étaient pas exposés, étant vêtus de costumes moulants. Mais j’ai entendu dire qu’ils n’avaient ni nombril ni organes génitaux.»

Au cours de leur séjour, il y a eu une autre étape où Wright et Einstein ont été escortés par des jeeps à 80 kilomètres à travers le désert jusqu’à un bâtiment isolé et surveillé par des gardes. Entrés dans le bâtiment, ils ont été accueillis par un officier où du personnel militaire et médical étaient rassemblés autour d’une civière sur laquelle une créature se débattait de douleur. Il a fait des sons inhabituels, mais n’a jamais parlé, témoigne Shirley Wright.

Wright était tenue à distance, mais elle l’a décrite comme un être bipède grisâtre, peut-être un peu plus humain de ceux qu’elle avait vus auparavant. Son torse était invraisemblablement élargi.

«Ce devait être une nouvelle affaire, mais on ne m’a rien dit et peu de temps après, nous avons tous été renvoyés des locaux.»

Elle affirme que plus tard, elle avait entendu dire que la créature avait survécu.

Shirley Wright dit qu’Einstein avait fait un rapport, qu’elle n’avait pas lu. De son côté, bien qu’elle n’ait été obligée de signer aucun papier, on lui a rappelé sa promesse de ne rien dire.

Elle craignait avec inquiétude qu’après l’événement elle ait pu être surveillée d’une manière ou d’une autre, y compris par des fonctionnaires interrogeant des personnes de son entourage à son sujet.

Shirley Wright n’avait certainement rien à gagner – et n’a rien gagné – à raconter son histoire. Et elle ne recherchait pas la gloire, son histoire n’étant racontée pleinement qu’ici et maintenant, après sa mort.

L’interview de l’assistante d’Albert Einstein est à écouter ici.

Sources : Le JDS / UfoExploration



Catégories :Etats-Unis, International, Science

Tags:, , , , , , , ,

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :