Des dividendes records versés dans un monde en crise

Malgré une décélération de l’économie mondiale au 2e trimestre, les dividendes versés aux actionnaires continuent de progresser et ont battu un nouveau record en atteignant 513,8 milliards de dollars.

marchésfinanciers.jpeg

Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont progressé de 1,1% au deuxième trimestre selon l’étude de Janus Henderson Investors, l’une des principales sociétés de gestion dans le monde avec 316 milliards d’euros d’actifs gérés, fondée sur l’analyse des dividendes payés par les 1 200 sociétés les plus importantes en termes de capitalisation boursière.

Cependant, précise-t-elle, « le taux de croissance a été le plus faible en plus de deux ans », la décélération de l’économie mondiale ayant « commencé à se faire sentir sur les dividendes ».

« Le ralentissement économique mondial est particulièrement notable en Europe, ce qui a une incidence sur les bénéfices des sociétés européenne et de leurs actionnaires » – Janus Henderson

L’Europe, à l’exception du Royaume-Uni, « est particulièrement touchée » par cette décélération économique, souligne l’étude. Les dividendes y ont reculé de 5,3% à 169,5 milliards de dollars. Plusieurs constructeurs automobiles allemands, BMW et Daimler, dont les bénéfices sont affectés par la morosité du secteur, ont par exemple réduit leur distribution de dividendes.

Concernant la région Asie-Pacifique, les dividendes ont également reculé de 2,9% à 43,2 milliards de dollars, soulignant notamment le ralentissement de l’économie chinoise.

Aux États-Unis, le montant des dividendes ressort en hausse de 4,4 % à 132,9 milliards de dollars, correspondant toutefois au « rythme de progression le plus lent en deux ans ». Les fabricants automobiles américains y « ont maintenu leurs dividendes au même niveau, reflétant les défis structurels croissants auxquels le secteur est confronté à l’échelle internationale », souligne le rapport.

Les entreprises françaises ont été généreuses avec leurs actionnaires. La France est « de loin le plus grand payeur de dividendes en Europe » avec une augmentation de 3,1% à 51 milliards de dollars.

Selon l’étude, la France est l’un des seuls pays, avec le Japon, le Canada et l’Indonésie à avoir battu des records au cours du deuxième trimestre.

Pour l’année 2019, Janus Henderson maintient ses prévisions inchangées, tablant sur un montant record de 1 430 milliards de dollars de dividendes, soit une hausse de 4,2 %.

Sources : Janus Henderson Investors / Le JDS



Catégories :Economie, Finance, France, Monde

Tags:, , , , , , , , ,

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :