Ce que disait le PDG de Total sur la Russie … et le dollar

Christophe de Margerie et Poutine

Le PDG de Total Christophe de Margerie, décédé dans le crash de son jet privé à Moscou dans la soirée du lundi 20 octobre, était un des plus grands défenseurs des relations franco-russes et souhaitait mettre fin au paiement du pétrole en dollars. Voici une sélection de ses déclarations.

Sur le rattachement de la Crimée à la Russie

«C’est l’Alsace-Lorraine.»

– Interview du 5 mai 2014 avec Le Nouvel observateur.

Sur la sortie de la Russie du G8

«Exclure la Russie du G8, c’est offrir 20 % de voix en plus à Poutine.»

– Interview du 5 mai 2014 avec Le Nouvel observateur.

Sur la livraison des Mistrals

«Bloquer la livraison des navires de guerre Mistral ? Le patron du Kremlin s’en contrefiche, c’est la France qui sera dans la mouise.»

– Interview du 5 mai 2014 avec Le Nouvel observateur.

Sur la volonté de l’UE de réduire sa dépendance gazière vis-à-vis de la Russie

«Allons-nous construire un nouveau mur de Berlin ? (…) La Russie est un partenaire et nous ne devrions pas perdre notre temps à nous protéger d’un voisin. Notre but est de ne pas être trop dépendant d’un pays – peu importe lequel. Sauf de la Russie, qui nous a sauvés à plusieurs reprises.»

– Interview du 8 juillet 2014 avec l’agence Reuters.

Sur les liens entre économie et politique

Christophe de Margerie et Medvedev

«Total n’est ni un outil politique, ni une ONG. La mission de Total n’est pas de restaurer la démocratie dans le monde. Ce n’est pas notre métier.»

– Interview du 11 septembre 2009 avec le quotidien Le Parisien.

«Total ne fait pas de politique. Et tant que ce n’est pas interdit, c’est permis. (…) Si on ne fait pas de politique, je suis convaincu qu’au-delà des considérations économiques, une entreprise comme Total peut avoir un rôle à jouer : en faisant partager aux politiques français son expérience en Russie et en montrant aux Russes que la poursuite d’une relation est possible. (…) Nous ne sommes pas une diplomatie parallèle, mais j’estime important de ne pas couper les ponts et d’expliquer, pour que chacun s’efforce de comprendre l’autre. Il faut croire que les choses peuvent changer, s’améliorer.»

– Interview du 16 mai 2014 avec le quotidien français La Tribune.

Sur l’image de la Russie à l’étranger

«Nous ne devons pas nous laisser persuader que la Russie est un ennemi, d’autant que notre approvisionnement en énergie dépend en grande partie de ce voisin. (…) On ne doit pas tomber dans la caricature des gentils Ukrainiens pro-occidentaux et des méchants pro-Russes.

– Entretien du 4 septembre pour le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Sur les sanctions

Christophe de Margerie

«Les sanctions ? Elles ne servent à rien et ne feront que pousser les Russes et les Chinois à mieux coopérer, sur le dos de l’Europe. La vérité, c’est que l’Ukraine va très mal économiquement et que l’Europe n’a rien fait pour l’aider.»

– Interview du 5 mai 2014 avec Le Nouvel observateur.

«Je ne plaide pas pour la Russie mais pour plus de compréhension. Les sanctions sont une voie sans issue, l’interdépendance économique, en revanche, exige un dialogue constructif.»

– Entretien du 4 septembre au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

«Les Russes sont nos amis, nos partenaires, je ne comprends pas vraiment à quoi on joue en prenant la direction d’un embargo au lieu de parler de conciliation.»

– Rencontre du 3 septembre, à Paris, avec le représentant de la Douma Sergueï Narychkine.

«Nous sommes contre les sanctions parce que nous pensons que l’entreprise est une force positive, un canal de dialogue et un chemin vers la compréhension mutuelle. L’entreprise a besoin d’être protégée et encouragée, surtout dans les moments difficiles. Aujourd’hui, c’est l’inverse qui se produit : l’entreprise est prise en otage par les politiciens. Par conséquent, nous devons agir.»

– Dernière allocution, lundi 20 octobre à Moscou, à l’occasion d’une réunion avec le Premier ministre russe Dmitri Medvedev sur les investissements étrangers en Russie.

Sur les projets de Total en Russie

«La Russie est un pays important dans la stratégie de Total, qui ambitionne d’en faire sa principale zone de production d’hydrocarbures à l’horizon 2020. (…) Certes, nous ne voulons pas accroître notre exposition aux risques en Russie tant que la situation n’est pas normalisée, mais je ne serai toutefois pas un bon dirigeant si je revenais maintenant sur tout ce que nous avons édifié dans ce pays.»

– Entretien du 4 septembre pour le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Sur le paiement du pétrole en dollars

«Le prix du baril de pétrole est coté en dollars. Une raffinerie peut prendre ce prix, et en utilisant le taux de change eurodollar sur un jour donné, se mettre d’accord pour effectuer le paiement en euros.»

«Il n’y a aucune raison de payer le pétrole en dollars.»

– Entretien du 5 Juillet 2014 pour Reuters.

Sources : Le JDS / Süddeutsche Zeitung / Le Nouvel observateur / La Tribune / Reuters / Le Courrier de Russie



Catégories :Economie, Russie, Total

Tags:, , , , ,

14 réponses

  1. je trouve que beaucoup d’entre vous s’emballent un peu vite ! Ce M. Margerie, ex pDG de Total était là pour servir les intérêts de son groupe, c’est tout. Le reste n’est que littérature. S’il est à peu près certain que les services secrets des USA ont joué un rôle en Ukraine, l’action du KGB et de Poutine dans l’est de l’Ukraine n’en est pas moins claire. Franchement, je ne penche ni du côté Poutine, (un vrai démocrate, demandez aux Tchétchènes !) ni du côté US ! Bien à vous tous et soignez un peu votre t=orthographe ! Pierre

    • ah mon cher mr, vous me rappelez le lycée en 66/67, votre nom était celui de ma prof de français, mais c’est loin tout cela, revenons à nos « moutons », vous avez eu une parenthèse pour ras Poutine, pourquoi n’en avez vous pas pour « oh bama », car là aussi, il y aurait de quoi, certes, les us ne font pas les coups sans se planquer, eux, c’est tout dans l’ombre, pour nous faire croire qu’eux oeuvrent pour un monde meilleur, la « liberté », depuis toujours ces gens là se foutent des autres, ce qu’ils veulent, c’est du « mouvement » ailleurs que chez eux, et plus il y en a, des mouvements, plus ils peuvent jouer au grand seigneur, à défaut d’en avoir eu dans l’histoire de leur pays, je rêve d’un jour où l’aigle se transformera en moineau déplumé et trempé

  2. Que de blabla et de paroles comme d’habitude pour les lecteurs de ce journal. « Nous devons agir. » « Il faut s’éveiller. » Mais tout reste tjrs aussi figé. Et tjrs autant d’instabilité politique, un coup on se réjouit d la mort du patron, et puis en fait, oh non, c’était un mec bien. Tjrs autant d’hypocrisie, d’absence d’esprit critique, et de paroles en l’air. Et ca se dit non-mouton ! Mais ca n’est que mouton d’un ras le bol général qui ne s’exprime pas avec plus d’intelligence et de finesse que les séductions du consumérisme !

  3. Par conséquent, nous devons agir.

  4. Mr de Margerie, vous avez été un homme quoi en avaient, contrairement à nos politiques, qui ne sont que des marionnettes ou des moulins à paroles, et dire qu’ils sont très bien payés tous les mois…une honte, concernant cet « accident », la vérité va remonter à la surface un jour ou l’autre, et je pense que beaucoup de monde sera très étonné de voir que certaines choses sont possibles dans ce monde « civilisé », j’espère simplement que le remplaçant de Mr de Margerie en aura autant pour faire évoluer les choses, et vivement que les us arrêtent de faire tourner leur planche à billets….ça va leur faire drôle, mais ce ne sera que justice, à force de mettre la panade partout sur cette terre, un retour de bâton serait une très bonne chose pour l’aigle, qui risque fort de se transformer en moineau déplumé

  5. Quel bien d´entendre un son de cloche original. Jacques Cheminade ( http://www.solidariteetprogres.org/ ) et Francois Asselineau ( http://www.upr.fr ) se sont clairement prononcés contre les sanctions mises en application contre la Russie par les dirigeants de l´empire eur-atlantique. Je conviens qu´on trouve de ces deux hommes peu d´articles dans nos journaux et peu d´interventions dans nos émissions télévisées, malgrès leur demande de participation au débat politique. Pensez à eux aux prochaines campagnes électorales.

    • il est simple de comprendre que le groupe Bilderberg et les pays occidentaux travail fort pour que le réel but de leur projet du nouvel ordre mondial ne soit pas dévoilé aux peuples par des personnes comme Mr Cheminade et Mr Asselineau, avec bien entendu l’aide des media-mensonge qui les fonds passé pour des conspirationnistes

  6.  » Ce monsieur en savait surement beaucoup plus sur les relations internationales (et non seulement avec la Russie) que beaucoup de nos politiciens qui n’ont jamais fait que causer et faire des promesses jamais tenues. »
    Non mais euh … c’ets pas un scoop. La finance dirige le monde pas la politique !

  7. Et bien, il n’avait pas un si mauvais fond cet homme. J’approuve toutes ses citations sur la Russie et les relations diplomatiques

  8. L’histoire nous montre que c’est toujours dangereux de chatouiller un animal sauvage quel qu’il soit dans le cas de ce PDG il a du se tromper quelque part et chatouiller la ou il n’aurait pas du,on finira bien par savoir quel est l’animal en question.

    • Quant à savoir qui pourrait être « l’animal sauvage en question », il est primordial de chercher à qui le crime (s’il y a crime) pourrait bien profiter, selon le bon vieil adage policier… Personnellement, j’en vois plusieurs…😉

  9. on a perdu un très grand Monsieur ,lui savait parlé pas comme nos politique qui parlent pour ne rien dire a part brasser du vent !!

  10. Ce monsieur en savait surement beaucoup plus sur les relations internationales (et non seulement avec la Russie) que beaucoup de nos politiciens qui n’ont jamais fait que causer et faire des promesses jamais tenues.
    J’avais deja lu qu’il ne pratiquait pas la langue de bois,,, ce qui n’etait surement pas pour plaire a bien des incapables, qui n’appreciaient pas les verites qu’il disait.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :