La politique monétaire constitue un danger pour la stabilité financière globale

La BRI, la banque des banques centrales, a averti des effets pervers des politiques monétaires permettant la mise à disposition de liquidités en abondance.

La Banque des règlements internationaux (BRI) a averti des effets pervers des politiques monétaires permettant la mise à disposition de liquidités en abondance.

« Nous percevons un risque que la politique monétaire menée actuellement puisse constituer un danger pour la stabilité financière globale. »

Ainsi, Claudio Borio, l’économiste en chef de la Banque des règlements internationaux (BRI), « une organisation internationale qui œuvre à la coopération monétaire et financière internationale et fait office de banque des banques centrales », a prévenu des effets négatifs qui pourraient résulter des politiques monétaires ultra-accommodantes menées par les banques centrales, dans une interview au quotidien allemand Die Welt, lundi 20 octobre.

L’économiste en chef de la BRI a en outre dénoncé un effet négatif sur les marchés de la politique monétaire ultra-accommodante menée par les grandes banques centrales du monde :

« Sur les marchés financiers, les investisseurs ont désespérément cherché du rendement, ce qui a conduit à des primes de risque très faibles sur les actions, et à une volatilité historiquement basse. »

Enfin, le comportement stratégique des chefs d’entreprises inquiète : Ils ont « préféré utiliser l’argent bon marché pour des acquisitions ou des rachats d’actions plutôt que d’investir dans leurs activités, c’est clairement un signal que quelque chose ne va pas ».


La Banque des règlements internationaux (BRI) a été créée en 1930. C’est la plus ancienne organisation financière internationale. Son statut juridique est celui d’une société anonyme, dont les actionnaires sont des banques centrales. Elle est située à Bâle en Suisse, et surnommée la « banque centrale des banques centrales ».


Sources : Die Welt / La Tribune / Le Journal du Siècle



Catégories :Banques, BCE, BRI, Economie, FED, Finance

Tags:, , , , , , ,

1 réponse

  1. C’est toute l’organisation financière mondiale qui est en train de vaciller. Avoir déconnecter les monnaies du cours de l’or les a transformées en marchandises comme les autres, a la différence qu’il est tres simple de produire du papier, papier dont le montant nominal (et non la valeur qui tend vers zero au fil du temps) est amplifié par l’effet de levier des réserves fractionnaires des banques. Tout le système est vermoulu, mais tout le monde s’y accroche. Il faut redonner aux monnaies une valeur de référence et les utiliser comme agent économique neutre, ce qu’elles ne sont plus

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :