Obama prêt à approvisionner l’Europe en gaz américain

José Manuel Barroso, Barack Obama et Herman Van Rompuy

José Manuel Barroso, Barack Obama et Herman Van Rompuy

Au cours d’un sommet de 90 minutes avec les deux présidents européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, le chef de la Maison-Blanche a recommandé aux Européens de diversifier leurs sources d’approvisionnements énergétiques afin de réduire leur dépendance avec la Russie.

« L’Europe doit trouver comment diversifier ses approvisionnements. Les États-Unis, eux, ont la chance d’être richement dotés. Accélérer le mouvement serait bon pour l’UE et bon pour l’Amérique. Cela ne se fera pas du jour au lendemain. Mais c’est maintenant qu’il faut agir, dans l’urgence » a-t-il insisté.

L’Union européenne a acheté 133 milliards de mètres cubes de gaz à la Russie en 2013, soit un quart de sa consommation (selon les données publiées par la société russe Gazprom), soit 25% de sa consommation. L’Allemagne en absorbe près du tiers, suivie de l’Italie et du Royaume-Uni. Les pays ­Baltes, la Pologne, la Finlande et d’autres pays de l’Est sont totalement dépendants.

85 milliards de mètres cubes arrivent via l’Ukraine. Le reste des achats de gaz à la Russie est acheminé par les gazoducs Nord Stream, Yamal et Blue Stream, qui contournent tous l’Ukraine.

Afin de diversifier rapidement ses approvisionnements, l’UE voudrait donc que Washington libéralise les licences d’exportation de gaz de schiste, production américaine en plein essor. Et les États-Unis l’envisagent clairement.

Barack Obama souligne notamment que «ce serait beaucoup plus facile» si les deux rives de l’Atlantique concluaient le traité de libre-échange euro-américain, négocié dans l’ombre depuis de longs mois.

Mais pour ce faire, les États-Unis et l’Europe devraient investir plusieurs dizaines de milliards de dollars pour construire les infrastructures nécessaires et une flotte pour acheminer le gaz liquéfié en Europe, tandis que cette dernière devra construire une infrastructure pour accueillir les navires et le gaz liquéfié.

Si les États-Unis et l’Europe acceptent ces dépenses, le prix du gaz américain sera au moins comparable, voire supérieur, à celui du gaz russe.

Enfin, un plan d’action a également été demandé à la Commission européenne pour le prochain sommet en juin. Les possibilités seraient de se tourner vers la Norvège et l’Algérie, mais en perdant le bénéfice des prix avantageux consentis par Gazprom.

L’Union européenne dépense chaque année 400 milliards d’euros pour ses achats d’énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon), selon les chiffres cités par la commissaire au Climat Connie Hedegaard.

Sources : AFP / Le Figaro / Le JDS



Catégories :Etats-Unis, Europe, Gaz

Tags:, , ,

8 réponses

  1. Que nous importions du gaz de schiste d’Amérique ? Pas question ! L’exploitation du gaz de schiste est une catastrophe écologique, même si ce n’est pas sur notre terrain que ça se passe. Pas question d’empoisonner les terres qui restent aux amérindiens. Pas question d’empoisonner notre Terre à tous.

    D’autant que les réserves de gaz de schiste ne fournissent qu’une solution très temporaire…

  2. La France doit quitter au plus vite l’Europe,elle n’a pas d’autre solution.quitter cette europe de vendu et de voleur afin de sortir de la crise.

  3. A reblogué ceci sur silbershark110neverdieet a ajouté:
    à quel prix ? Si Vladimir demande du gold à la place du $ ou de l € comme kaddaf avant lui c’est FULL BEAR MARKET ! mdrrr d:))

  4. Roh le mec à droite, il a du en violer des gamins pour avoir une tête pareil… qu’elle horreur, mais comment on a pu mettre des gens comme ça pour diriger les autres. Heureusement que ça sent la fin.

  5. A reblogué ceci sur la bulle des machins choseset a ajouté:
    Ou le comment se faire du blé sur le dos des Européens !

  6. On atteint ici des sommets de la connerie et de la manipulation avec ces trois tarés, représentants du diable sur terre…

    Après avoir cassé de l’homme par les guerres de l’otan, les sionistes veulent casser notre planète.

    Il y a urgence à barrer la route de l’EU et des USA.

  7. On atteint ici des sommets de la connerie et de la manipulation avec ces trois tarés, représentants du diable sur terre…

    Après avoir cassé de l’homme par les guerres de l’otan, les sionistes veulent casser notre planète.

    Il y a urgence à barrer la route de l’EU et des USA.

Rétroliens

  1. Europe | Pearltrees

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :