Somalie : Attentat des islamistes shebab contre le palais présidentiel

Deux soldats somaliens dans une rue de Mogadiscio après un attentat à la voiture piégée, le 13 février 2014 (Photo Mohamed Abdiwahab. AFP)

Deux soldats somaliens à Mogadiscio après un attentat à la voiture piégée, le 13 février 2014 (Mohamed Abdiwahab. AFP)

Le palais présidentiel de Mogadiscio a été visé vendredi par un attentat revendiqué par les islamistes shebab, faisant de nombreux morts.

Une voiture remplie d’explosifs s’est explosée contre l’enceinte du complexe, pourtant très sécurisé, puis un autre véhicule est arrivé, avec à son bord les hommes armés qui ont pénétré dans l’enceinte, selon des sources sécuritaires et des témoins.

Le palais présidentiel est de nouveau sous contrôle des autorités, a affirmé un ministre somalien.

« La situation est revenue à la normale, sous contrôle des forces de sécurité », a affirmé le ministre de la Sécurité nationale, Abdikarim Hussein Guled.

« Le président – Hassan Cheikh Mohamoud – vient de m’appeler pour dire qu’il n’était pas blessé », a déclaré le représentant spécial de l’ONU pour la Somalie, Nick Kay.

Selon un journaliste de l’AFP présent à proximité du palais, les combats s’étaient calmé vers 11H00 GMT.

Mais selon le porte-parole des shebab Aziz Abu Musab, qui a immédiatement revendiqué l’attaque, a cependant affirmé que les affrontements se poursuivaient.

« Nos commandos ont attaqué le prétendu palais présidentiel pour tuer ou arrêter ceux qui sont à l’intérieur », a-t-il déclaré à l’AFP.

« Nous tenons encore certains des bâtiments et les combats se poursuivent », a-t-il ajouté.

« L’aéroport, le soi-disant palais présidentiel, comme tout autre endroit en Somalie peuvent être attaqués suivant nos plans », a ajouté le porte-parole des insurgés islamistes.

L’attaque contre le palais présidentiel intervient une semaine à peine après un autre impressionnant attentant dans la capitale somalienne, lui aussi revendiqué par les shebab.

Les shebab, affiliés à Al-Qaïda et qui ont juré la perte des autorités somaliennes, ont été chassés de la capitale somalienne en août 2011 par la fragile armée somalienne et la force de l’ONU.

La Somalie est plongée dans le chaos et la guerre civile depuis la chute du président Siad Barre en 1991.

Sources : AFP / Le Journal du Siècle



Catégories :Afrique, Attentats, International, Somalie

Tags:, , , ,

3 réponses

  1. Je comprends pas comment la Somalie en est arrivée là… Ce sont des gens très gentils et doux. Comment ses voyous de gamins de merde arrivent-t-ils à terroriser la population pour que ces derniers prennent le risque de mourir en traversant les déserts et les autres pays en guerre pour avoir la épaix!

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :