Le CSA veut mettre fin à l’égalité du temps de parole lors des élections

Le président du CSA, Olivier Schrameck, a évoqué sur France Inter, jeudi 25 juillet, une modification de la règle du temps parole pendant l’élection présidentielle.

« Je suis prêt à m’engager et le plus fortement possible pour que partout et pour toutes les campagnes, l’équité se substitue à une stricte égalité », a-t-il expliqué.

L’idée n’est pas nouvelle. Comme le rappelle d’Olivier Schrameck, son prédécesseur, Michel Boyon avait déjà envisagé de réformer cette règle. Une option encouragée aussi par la Commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique conduite par Lionel Jospin.

Dans son rapport, la commission considère « qu’il y a seulement lieu d’aménager le dispositif actuel » en privilégiant l’équité à l’égalité pendant la période dite « intermédiaire », entre la publication de la liste des candidats par le Conseil Constitutionnel et le début de la campagne officielle.

« L’équité, c’est précisément la régulation dans le domaine politique, c’est-à-dire que l’on surveille la façon dont les différentes sensibilités, la force plus ou moins grande des campagnes, les alliances réelles et potentielles sont prises en compte dans la présentation des revendications politiques. Il ne s’agit pas de trancher le temps en parts égales, il s’agit d’apprécier la pesanteur et la portée de la vie politique », a développé le nouveau président du CSA.

Florian Philippot, vice-président du Front National, a estimé vendredi que changer les règles du temps de parole durant la campagne présidentielle serait «une grave menace» pour la démocratie.

Ce changement constituerait «une menace grave pour la pluralité des opinions et le bon fonctionnement de notre démocratie», a-t-il expliqué dans un communiqué. Il s’est dit prêt à «s’engager le plus fortement possible pour que partout l’équité se substitue à une stricte égalité».

«M. Schrameck tend (…) à encourager les médias à verrouiller le temps de parole aux deux grands partis du système et leurs satellites. L’overdose UMPS quotidienne le reste de l’année serait ainsi maintenue voire renforcée lors de la campagne présidentielle. Cette perspective est tout à la fois intolérable et insupportable», a souligné le vice président du FN.

Selon lui, «seule l’égalité offre aux candidats l’assurance d’une compétition loyale», ajoutant que son parti était «favorable à l’extension de l’égalité stricte à une plus longue période (deux mois minimum), ainsi qu’à tous les scrutins référendaires entre les partisans du « oui » et du « non ».»

Florian Philippot a indiqué que le FN lancerait dès vendredi une pétition pour «interpeller nos compatriotes sur ce sujet grave».

Sources : France Inter / Nouvel Obs / Le Journal du Siècle



Catégories :CSA, Elections, France, Présidence Hollande

Tags:, , , , , ,

15 réponses

  1. Ce qui est le plus scandaleux dans le scandale, c’est qu’on s’y habitue !

  2. François Hollande a été élu par 40% du corps électoral ;
    La majorité présidentielle élue à l’assemblée nationale a été élue par 25% du corps électoral ;
    Les députés européens (UMP, verts, modem, PS, PRG) n’ont été plébiscités que par 26% du corps électoral.
    Au point où nous en sommes en terme de démocratie dictatoriale, on peut tout se permettre.

  3. À quand la vrai démocratie avec tirage au sort qu’on en finisse avec ces oligarques ?

  4. Il faut supprimer le temps de parole de tous les partis qui ne font pas allégeance à l’UMPS et les déclarer illégaux 🙂

  5. Il s’agit de la continuation de la politique des primaires dans chacun des deux partis auto-proclamés « de gouvernement ».

    C’est-à-dire que dans un premier temps, les électeurs n’ont pas le choix de celui qui au sein de ces partis va entrer en campagne (ce sont les partisans qui les désignent, donc des idéologues très peu au fait des réalités et des sensibilités qui ne sont pas les leurs : en général, tous les militants qui appartiennent à un parti sont sectaires ! [coucou la Mivilude, pour une fois il y aurait du travail efficace à faire… parce que lavage de cerveau et implication financière personnelle sont justement deux des grands outils des partis politiques…, sans compter les relations sexuelles pour monter dans l’appareil et avoir accès aux bonnes places…])

    Monsieur Schramek, grand manitou sous Jospin (c’est dire ! Equivalent de Guéant sous Cancre hongrois, c’est dire, bis !) reconnu pour son amour toujours plus ‘énhaurme’ de la démocratie nous concocte le second volet : le bourrage de crâne sélectionné par les bénéficiaires ! C’est comme un dictateur qui décide que l’équité veut que seuls ceux qui ont le pouvoir (des représentants désignés) peuvent s’exprimer…

    Je propose à tout ce joli monde pour parfaire la déconstruction de la Vè République et la fin de la démocratie réelle au profit de la démocratie de façade, de rendre la totalité des scrutins proportionnels. Comme cela, les partis feront la loi dans leur totalité. Or comme les partis sont financés par… (remplissez par qui vous voulez ; de toute façon, toux ceux qui payent sont les bienvenus), en haut de liste, vous avez TOUJOURS les plus corrompus !

    Démocratie = des mots crasses scies dans le monde occidental (et ailleurs aussi)

  6. TV = propagande
    Faut pas aller chercher plus loin.

  7. Je suis entièrement d’accord avc le CSA et je propose d’aller plus loin : le bulletin de vote pondéré de façon équitable en fonction du mérite de chacun. Vive l’équité ! A bas l’égalité ! « quand même » ….

  8. Ils ont donc si peur que ça de la « bête », les honnêtes et intègres gens de l’UMPS ? pourquoi vouloir interdire de parole un parti qui représente un pourcentage non négligeable (loin de là même) de Français ?
    je suis complètement écœuré, irrémédiablement perdu pour la cause de ces ordures à cravate (tordue)…

  9. Le système tend à donner libre cours à son amour de la dictature qui lui colle à la peau. Ils
    s’affolent à l’idée que leurs jours sont comptés, mais qu’ils ne poussent pas trop loin la patience des français, ils pourraient le regretter amèrement : qui souffle le vent provoque la tempête.

  10. temps de paroles des pôlitiques…..pour ma part , que ces gens là parlent 5 mn ou 1 heure 20 , peu me chaud ….je ne les écoute plus , je ne les entend plus ;je fais comme eux lorsque le peuple les interpelle , je fais la sourde oreille…….

  11. Il est évident que le seul souci est de diminuer le temps de parole des candidats autres que ceux adoubés par le système.
    Nous connaissons par les comportements des journalistes eux-mêmes la partialité de la plus grande partie d’entre eux.
    L’égalité va donc officiellement céder la place à l’arbitraire nommée ici l’équité.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :