Une molécule anti-cancer issue du cholestérol

Cancer du sein

Des chercheurs de l’Inserm viennent de découvrir la dendrogénine A, une molécule dérivée du cholestérol qui pourrait être utilisée pour le traitement de certains cancers.

La dendrogénine A serait capable de s’attaquer aux cellules tumorales qui se développent dans l’organisme.

« Cette molécule, que l’on peut trouver chez tous les mammifères, n’avait jamais été mise en évidence jusqu’ici », explique à Metro Sandrine Silvente-Poirot, coauteur de l’étude.

« On s’est rendu compte qu’elle était beaucoup moins présente chez les personnes atteintes d’un cancer, ce qui laisse penser qu’elle est très importante pour le système immunitaire ».

Partant de ce principe, les chercheurs l’ont synthétisée avant de l’administrer à des souris atteintes de tumeurs cancéreuses. Et la dendrogénine A a bel et bien réduit les tumeurs des rongeurs, prolongeant ainsi leur espérance de vie.

Les travaux, publiés dans la revue Nature Communication, affirment que son administration a permis de contrôler la prolifération des cellules cancéreuses.

« Nos résultats suggèrent que cette molécule inhibe la croissance des tumeurs en reprogrammant les cellules nocives pour qu’elle redevienne ‘normale' », ajoute Sandrine Silvente-Poirot.

À terme, les chercheurs espèrent bien utiliser cette molécule pour élaborer un traitement contre plusieurs types de cancers comme celui qui touche le sein, où la dendrogénine A est particulièrement absente.

Des études sont d’ores et déjà lancées pour trouver la meilleure voie d’injection (voie orale ou sous-cutanée) mais, selon Sandrine Silvente-Poirot, des tests cliniques pourraient être menés sur l’homme d’ici deux ans.

Sources : Metro / Nature Communication / Le Journal du Siècle



Catégories :Cancer, Science, Technologie

Tags:, , , , , , ,

6 réponses

  1. En 1960 Le Dr André Gernez de Roubaix ( ma ville natale ) a fait une découverte tres surprenante allez faire un tour sur son blog et regardez la vidéo : « Le Scandale du siecle « 

  2. je ne crois plus en rien !
    que dire des anticholestérol que l’on nous a obligés à ingurgiter ?

  3. Toujours aussi incohérent !

    Faire tout ce qui est possible pour que la population tombe malade, notamment par des cancers : produits chimiques partout y compris dans la nourriture et l’environnement des bâtiments, ondes électriques et magnétiques, pollution de l’eau, de l’air, modes de vies sous stress permanent (transports, travail…), pratiques sexuelles sans limite… Empiler les humains dans des cages plus ou moins luxueuses dignes de l’élevage industriel des poules et des porcs (vous avez fait le rapprochement avec les tours, les cités, les villes densifiées chères à nos politiques et urbanistes de talent ?)

    Ne surtout pas étudier ce qui pourrait permettre de réduire toutes les conditions qui obligent le corps humain à s’adapter en tombant malade.

    Et ainsi, vous avez Sond qui, comme d’autres, va se sentir autorisé à faire n’importe quoi (pas d’inquiétude, Sond, j’ai compris qu’il s’agissait d’humour grinçant !). Prendre du plaisir pendant quelques temps (faire ce qu’on veut quand on veut comme on veut), sans comprendre que le corps humain n’est pas fait pour faire n’importe quoi.

    Effectivement, réfléchissons dès à présent s’il vaut mieux prendre ces nouveaux produits chimiques sous forme orale ou par intraveineuse… D’ailleurs dans les deux cas, vous participerez à la Sainte Croissance ! Tombez vite malades surtout ! L’économie va mal parce qu’il y a encore trop de gens en bonne santé !

    • Vous avez tellement raison. Moi même on m’a déclaré un cancer du sein en aout l’année dernière. Autant vous dire une chose je m’en doutais. L’année dernière je commencer juste à être à l’écoute de mon corps. Mais là c’est vrai, ça fait un choc.
      Mais on s’en remet rapidement. J’ai été suivit par un premier oncologue qui voulez m’enlever les deux sein, mdr, plus radio et chimio, J’ai tenu tête et j’ai dit NON.

      Puis j’ai demander à être suivit par Mr Henri Joyeux plus enclin au médecine parallèle.
      Et la surprise il me dit arrêter la pilule, Changer votre alimentation, mais faite quand même chimio et rayon. J’ai dit oui au deux premiers mais pas aux deux derniers.
      j’ai fait enlever la tumeur c’est tout.

      Je me suis soignée par Homéopathie, acupuncture, et j’ai supprimer le soja, la viande, le sucre et les laitages, car tout ce petit monde contient des hormones de croissances et de ce faite participe à l’expansion des cellules cancéreuses ainsi que de l’inflammation global du corps. Mais c’est radical, une fois arrêter, 2 semaine plus tard plus d’inflammation dans le corps, du coup maintenant totu le corps peut travailler pour aider les cellules dites cancéreuses à reprendre leurs morts cellulaires( apoptose).

      Ensuite, je suis guérie, plus de cancer en moins de 6 mois. En changeant l’alimentation et en mangeant BIO comme demander par Mr Joyeux. La vie est belle.

      Le côté pratique des médicaments qu’ils nous sortent de partout, c’est la déresponsabilisation des malades. On leur dit cache, « ne vous inquiétez pas, nos médicaments vont vous soigner, vous n’avez rien à faire en parallèle », sérieux il faut réfléchir.

      Maintenant je suis contente car Mr Joyeux dans sa conférence de Janvier à totalement changer d’avis sur le cancer du sein, Il a dit je Cite: « Pour le cancer du sein avec les ganglions lymphatiques non atteint il n’est pas du tout nécessaire de faire une chimio ou rayon » En 6 mois il a changer d’avis comme quoi j’ai bine fait de résister en disant non!!!

      • Merci pour ce beau témoignage. Et surtout bravo pour ce combat que vous avez gagné. C’est impressionnant ce que le corps peut arriver à soigner lui-même si vous lui fichez la PAIX… Juste lui donner ce dont il a besoin pour retrouver ses forces d’auto-guérison : une alimentation simple et saine, le moins de stress possible, beaucoup d’eau (à nettoyer soi-même et surtout pas celle en bouteilles en plastique), un environnement intérieur sans chimie (ou le moins possible) et des respirations au grand air dès que c’est faisable…

        Avec parfois une aide ponctuelle de la médecine, la plus douce possible ; quand le corps s’est trop abîmé, avoir recours à la médecine technique, en gardant TOUJOURS son libre arbitre… et son bon sens. Il s’agit de VOUS, pas d’un objet d’étude médicale…

        C’est merveilleux que vous ayez réussi à mettre cela en pratique. Bonne route et grand soleil dans le cœur !

  4. Chic ! Je vais pouvoir m’empiffrer de charcuterie à dessein de rendre service.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :