Vers une surveillance généralisée des utilisateurs de Google ?

Google is watching you

Google a déposé le brevet d’un système qui permet de contrôler tout ce qu’écrit un utilisateur, et d’informer une tierce personne si ce qui est écrit viole une règle.

Le brevet déposé le 2 mai montre que Google pourrait bientôt lire les messages que vous écrivez et vous dire si c’est légal, ou si ça ne l’est pas. Voire de le signaler automatiquement à une tierce personne, si par exemple, vous êtes en train d’écrire pourrait être en infraction avec le règlement intérieur de votre entreprise, ou les termes de confidentialité de votre contrat de travail.

Dans le même temps, le service juridique de votre employeur reçoit une notification: « Monsieur X. est peut-être en train de briser telle ou telle loi. » C’est ce que la technologie nouvellement brevetée par Google serait, théoriquement, en mesure de faire.

Le « Policy Violation Checker »(vérificateur de violation de règles) est capable de reconnaître une série de « phrases problématiques » inscrites dans une base de données, qui présentent « des implications légales pour une personne ou une compagnie ».

Certaines entreprises, qui utilisent Gmail comme système de mail professionnel, pourraient s’en servir pour contrôler la correspondance de leurs employés avec des critères qui leur sont propres. En effet, chaque entreprise serait libre de choisir et paramétrer les éléments déclencheurs. On peut imaginer, par exemple, que tout message semblant dénigrer son entreprise soit automatiquement relevé par la direction, qu’il soit à destination de ses partenaires, de ses collègues, ou de son délégué syndical.

Dans ce « meilleur des mondes », des gens pourront être sanctionnés avant même d’avoir commis les faits qui leur seront reprochés, puisque le système sera activé à la frappe et une tierce personne prévenue avant l’envoi du mail ou la transmission du document.

Mais tout va bien, nous explique Google dans le brevet: « C’est dans l’intérêt des entreprises de prévenir les violations de leurs règles ou lois avant qu’elles aient lieu. »

Sources : Slashdot / HuffingtonPost / BfmTv / Le Journal du Siècle



Catégories :Big Brother, Google, Internet, Surveillance

Tags:, , , , , , , , , ,

7 réponses

  1. Il n’y aura plus que les musulmans qui aurons le droit de blasphémer.

  2. La planète terre est devenue une planète prison à ciel ouvert.
    Bienvenu dans le monde réel !

  3. ben faut boycotter google massivement.
    ne pas se servir du moteur de recherche, ne pas avoir de mail chez gmail.
    il y a des moteurs de recherches qui n’archivent pas pour des siecles toutes les requettes avec les adresses ip https://www.startpage.com/fra/
    voila car google a le pouvoir qu’on lui donne.
    Idem pour facebook et twitter…

    • Boycotter les espions tels Google c’est comme boycotter les propagateurs de cancers à grande echelle comme McDo ou Coca -> peine perdue.

Rétroliens

  1. Vers une surveillance généralisée des utilisateurs de Google ? | Pressformore

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :