Les Etats-Unis revoient le calcul du PIB depuis 1929

PIB / Croissance

Leur mode de calcul du PIB va en effet subir une refonte complète, qui fera techniquement gonfler le PIB américain de 3%, soit environ 470 milliards de dollars.

Ces changements entreront en vigueur au 1er juillet 2013, et les séries statistiques concernant le PIB vont être entièrement recalculées depuis 1929 !

« Nous allons réécrire toute l’histoire de l’économie ! », a expliqué hier au Financial Times Brent Moulton, chargé des comptes nationaux au bureau des statistiques.

L’objectif annoncé est de prendre en compte dans le PIB des actifs immatériels (Recherche & Développement, royalties, frais annexes…), qui n’ont jamais été comptabilisés jusqu’ici, et que l’ONU a recommandé d’intégrer depuis 2008.

Modifier le calcul du PIB va par ailleurs jouer sur d’autres données, telle l’inflation. C’est un critère décisif qui détermine, notamment, la politique monétaire de la Fed. Il va aussi réduire le niveau de dette par rapport au PIB. La réforme statistique pourrait donc mener à des décisions économiques qu’on ne soupçonne pas aujourd’hui.

Après l’Australie, qui a ouvert le bal, les Etats-Unis sont le premier grand pays à se plier à cette nouvelle règle, qui reflète mieux l’économie moderne, dans laquelle les biens incorporels ont pris un poids considérable. La dernière grande réforme avait eu lieu en 1999, via l’intégration des ventes de logiciels informatiques dans le PIB.

Désormais, les dépenses de « Recherche et Développement », qui étaient considérées jusqu’ici comme des dépenses courantes, deviendront des investissements. Les royalties, ou droits d’auteurs (dont ceux du cinéma) et certains frais comme les droits de mutation immobiliers seront aussi considérés comme des investissements, et non plus comme des dépenses courantes.

Cette réforme du calcul du PIB devrait progressivement être appliquée dans le monde, l’Europe ayant prévu de l’examiner en 2014.

Sources : Les Echos / Fortuneo / Le Journal du Siècle



Catégories :Economie, Etats-Unis, Finance

Tags:, , , , , , ,

2 réponses

  1. Comme le journaliste est crédule. Avec des journalisres qui sont aussi peu perspicaces , le peuple risque de d’être en dette toute sa vie et de donner cet héritage de dettes à ses enfants. Pitié pour nos enfants. Ne nous laissons plus faire..
    C’est évident que tout ira en s’aggravant si on ne reprend pas notre souveraineté
    Ce n’est pas aux banques d’imposer leur lois.C’est notre argent qui les a sauvées. Et maintenant au lieu de nous remercier, elles nous font crever.

Rétroliens

  1. Comment l’UE va gonfler le PIB grâce à la drogue et la prostitution « LE JOURNAL DU SIÈCLE

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :