Depuis la France, vous pourrez observer la comète Panstarrs à partir du 12 mars

Close Comet

Les astronomes de l’hémisphère sud admirent depuis quelques jours sans instrument la comète C/2011 L4 Panstarrs. Après le 10 mars, elle va devenir visible en début de soirée pour les observateurs de l’hémisphère nord.

La comète C/2011 L4 a été découverte le 6 juin 2011 alors qu’elle était de magnitude 19,4 et qu’elle circulait entre les orbites de Saturne et de Jupiter. Sa détection est à mettre au crédit de l’astronome Richard Wainscoat dans le cadre du programme de recherche Panstarrs (Panoramic Survey Telescope and Rapid Response System), qui utilisait un télescope de 1,8 mètre de diamètre installé à Hawaï.

Le 10 mars 2013, la comète Panstarrs passera au périhélie à 45 millions de km du Soleil, ce qui devrait provoquer un dégazage massif, promesse d’une montée d’éclat et d’une augmentation sensible de la longueur de sa queue de gaz et de poussières.

Ce montage permet de visualiser la position de la comète C/2011 L4 Panstarrs pendant le mois de mars sur l’horizon ouest. En France, il faudra tenter de la repérer à partir du 12 mars en s’aidant du fin croissant lunaire.

Passage de la comète Pan Starrs

Comme on peut le voir ci-dessus sur le montage proposé par la revue Sky and Telescope, la comète Panstarrs se trouvera au nord du Soleil après son passage au périhélie le 10 mars et deviendra visible sous nos latitudes dans les lueurs du couchant les soirs suivants.

Le 12 mars, la présence d’un fin croissant lunaire permettra de localiser facilement la comète, qui deviendra circumpolaire à la fin du mois (elle sera visible toute la nuit et ne se couchera pas).

Pour profiter du passage de cet astre chevelu, il vous faudra rechercher un lieu d’observation parfaitement dégagé en direction de l’ouest à partir du 12 mars, date à laquelle la comète devrait devenir observable en début de soirée. Il sera même possible de réaliser de belles photographies de paysages célestes avec la comète au-dessus de l’horizon.

Au cours de l’année, ISON, une autre comète, visitera à son tour le ciel de notre planète. ISON pourra être observée vers les derniers jours de novembre. Elle sera possiblement visible sans lunettes d’approche durant de nombreux mois, à la tombée de la nuit. On estime que la dernière venue de cette comète à proximité de la terre remonte à 10 millions d’années.

Sources : Futura-Sciences / Sur la toile.com / Le Journal du Siècle



Catégories :Astronomie, Australie, Science

Tags:, , , , , , ,

4 réponses

  1. Certainement pas ! Une comète n’est pas un astéroïde ! Une comète tourne sur une ellipse effilée à l’intérieur du système solaire. Elle se dirige vers le soleil, tourne autour de lui d’assez près (relativement) et repart vers les confins du système jusqu’à sa prochaine révolution. Au passage elle passe à proximité de planètes, la Terre notamment. La probabilité qu’elle coupe la trajectoire de la planète au moment où celle-ci s’y trouve est plus que faible. Et les astronomes arrivent à prévoir les trajectoires d’une façon assez précise. Donc pas de danger mais un beau spectacle en perspective si là où vous êtes il fait assez net pour la voir ! Régalez-vous sans peur !

  2. Je me demande si elle vas causer des degas ?? reponder moi pour me calmer

  3. http://www.leguideduciel.net/lgdc/lgdctextes/lgdc73.php

    Si vous voulez être tenu au courant au jour le jour ! Très bon site, par ailleurs…

  4. C’est très beau quand il est possible d’en voir une à l’œil nu. Je me souviens de Halley… Cela nous remet à notre place dans l’Univers ! Deux visibles la même année pour le commun des mortels ? C’est rare.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :