Équateur : Rafael Correa réélu président une 3ème fois

Rafael Correa réélu

En tête dans les sondages tout au long de la campagne, le président Rafael Correa a remporté, le dimanche 17 février, l’élection présidentielle.

Les Equatoriens ont offert un nouveau plébiscite dimanche au président Rafael Correa, l’un des leaders de la gauche américaine, triomphalement réélu à la tête de ce pays de 15 millions d’habitants, selon un décompte officiel partiel.

Dirigeant charismatique et populaire, cet économiste de 49 ans, qui a impulsé un virage socialiste depuis son arrivée au pouvoir en 2007, a promis de renforcer sa « révolution », durant le dernier mandat de quatre ans que lui autorise la loi.

Il a obtenu 56,7 % des votes, d’après les résultats préliminaires, soit près de 30 % de plus que le deuxième des sept candidats restants.

« Merci pour cette confiance. Nous ne vous décevrons jamais, cette victoire est la vôtre », a lancé M. Correa, depuis le balcon du palais présidentiel de Quito, devant des milliers de partisans en liesse.

« Cette révolution, personne ne l’arrête. Nous sommes en train de faire l’histoire », a-t-il déclaré.

Après l’annonce des résultats, les rues ont été envahies par une forêt de drapeaux verts, la couleur du parti présidentiel Alianza Pais. « Rafael, on t’aime », a crié la foule, au milieu des pétards et concerts de klaxons.

Le style intransigeant de M. Correa, qui a imposé un moratoire sur la dette extérieure et contraint les multinationales pétrolières à verser plus de dividendes à l’Etat, lui a permis d’obtenir une longévité record dans un pays qui a vu défiler dirigeants en dix ans avant son arrivée.

M. Correa a nargué récemment Washington en accordant l’asile au fondateur australien du site WikiLeaks Julian Assange. Peu après sa réélection, il a appelé à trouver une « solution rapide » pour le cyber-militant, réfugié dans son ambassade à Londres, estimant que son sort était « dans les mains de l’Europe ».

Sources : Yahoo News / Courrier International / Le Journal du Siècle



Catégories :Amérique du Sud, Démocratie, Elections, Equateur, International, Rafael Correa

Tags:, , , , , , , , ,

1 réponse

  1. Bien. Ça prouve que les impérialistes ne sont pas encore tout-puissants. Il n’est donc pas encore trop tard pour agir. Mais il faut se dépêcher !

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :