Mariage homosexuel : l’Assemblée vote le projet de loi

Mariage homosexuel  l'Assemblée vote le projet de loi

Après dix jours d’une bataille parlementaire intense menée par une poignée de députés UMP, l’Assemblée nationale a adopté, mardi 12 février, le projet de loi sur le mariage homosexuel.

Le texte a été adopté par 329 voix contre 229. Dix députés se sont abstenus. C’est la première réforme sociétale d’importance de la majorité socialiste depuis l’élection de François Hollande. Le texte devra maintenant être examiné au Sénat à partir du 2 avril.

L’issue du scrutin ne faisait aucun doute, la gauche disposant d’une large majorité. Quatre membres du PS ont voté contre : Bernadette Laclais, Jérôme Lambert, Patrick Le Breton et Gabrielle Louis-Carabin. Du côté des verts, tout le monde a voté le texte.

A l’UMP, seuls deux élus UMP, Franck Riester et Benoist Apparu, s’étaient ouvertement déclarés en faveur du mariage homo. D’autres ont fait le choix de s’abstenir, comme les anciens ministres Bruno Le Maire, Pierre Lellouche et Nathalie Kosciusko-Morizet.

A l’UDI, les élus ont voté majoritairement contre, mais Yves Jégo et Jean-Christophe Lagarde, le président du groupe, ont voté pour. Jean-Louis Borloo, qui avait annoncé son intention de voter en faveur du texte s’est trompé de bouton. Il a fait un rectificatif, tout comme le membre de la droite populaire, Dominique Tian, farouchement opposé au texte, qui l’a voté par mégarde.

Désormais, le texte doit être examiné par le Sénat.

Sources : Le Monde / Le Journal du Siècle



Catégories :Homosexualité, Ministère de la Justice, Présidence Hollande

Tags:, , , , , , ,

7 réponses

  1. Maintenant que les politiques ont montré qu’ils pouvaient se mobiliser 24/24 pour « le mariage pour tous », j’espère qu’ils vont en faire de même pour « du travail pour tous », « un toit pour tous », une vie décente pour tous », …

    • Aucun risque, malheureusement. Le Mariage pour Tous avait l’avantage de diviser les Français, et c’est uniquement pour cette raison qu’il a tant eu le vent en poupe de la part des politiques et des médias.

    • N’oubliez pas qu’il fallait au moins tenir une promesse ! Et que celle-ci ne coûtait pas d’argent. Elle peut détruire beaucoup de choses en profondeur mais là n’est pas le problème.

      Et puis n’oubliez pas non plus que les séances de nuit et de samedi-dimanche sont bien indemnisées, pas seulement pour les fonctionnaires mais aussi pour les députés. C’est motivant, non ? D’ailleurs ils y croyaient tellement qu’à la fin ils ont bâclé en quelques heures pour pouvoir partir passer la fin de semaine auprès de leurs électeurs… Touchant, non ?

      Cela s’appelle effectivement un débat de société, à qui il ne faut surtout pas demander son avis. Elle est si immature qu’elle répondrait à autre chose…

      A vous dire vrai, je préfère qu’ils ne s’occupent de rien d’autre « pour tous » parce que vu leurs angles d’attaque des problèmes, nous irions vers un coin de trottoir pour tous, un esclavage pour tous, la misère pour tous. Même sans leur participation focalisée dessus, nous nous dirigeons vers ces lendemains qui chantent, alors je préfère qu’ils ne soient pas en tête de cortège, si vous voulez bien. Ca nous reviendra moins cher et nous dégringolerons moins vite !

  2. Un sujet brûlant à éviter, peut-être, sur un journal altermondialiste.

    • Pourquoi ? Il y a des sujets tabous ? L’altermondialisme interdit la pensée multiforme ? Drôle de démocratie et de liberté d’opinion…

      Est-ce que la féminisation des espèces de poissons, reconnue par toutes les équipes scientifiques maintenant, est aussi un sujet tabou pour un altermondialiste ? Il est vrai que l’on entend peu de Verts en plastique parler du sujet. Etrange…

    • Un sujet d’actualité, simplement énoncé, n’est pas un un sujet brûlant, juste une information neutre. Donc, pas de problème !
      Pourquoi qu’en tant que journal altermondialiste (ce que je n’avais pas remarqué avant que l’on m’en informe), il n’aurait pas dû parler de ce sujet ? C’est juste de la liberté d’information.

      • J’ai juste peur du départ en interminables commentaires et affrontements. Cette information n’aura échappé à personne de toutes façons. Mais je remarque effectivement que, 24 heures plus tard, il n’y a aucune violence verbale à déplorer. Le public de ce journal semble particulièrement mature, et je m’en réjouis. Et certes, le Journal du Siècle n’a en rien perdu sa neutralité caractéristique même sur cette question, ce qui est un fait remarquable. Du reste, j’émettais uniquement un conseil personnel, et non pas un avis de censure.

        N’oublions pas que, quelle que soit la légitimé de ce projet de loi, le débat, dont les conséquences dépassent de très loin les enjeux, a été volontairement mené de façon à dresser les Français les uns contre les autres, ce qui n’est guère étonnant vu que la division est l’une des meilleures armes des tyrans.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :