Obama va demander au Congrès d’interdire les armes d’assaut

Obama appelle le Congrès à interdire les armes d'assaut

Barack Obama a signé mercredi 23 mesures destinées au contrôle des armes à feu, et a appelé le Congrès à interdire les armes d’assaut et les chargeurs de plus de dix balles.

«Cette fois doit être différente», a dit le président Obama, le visage tendu par l’émotion et la résolution. «Nous avons pour responsabilité première de protéger nos enfants… Je mettrai tout le pouvoir de ma fonction au service de cette cause», a-t-il promis en présence des parents de plusieurs victimes de la terrible fusillade qui avait fait 25 morts en décembre dans une école de Newtown, Connecticut.

Mercredi, à Washington, le président a déclaré la guerre au lobby des armes lors d’une conférence de presse très scénarisée, destinée à annoncer un plan d’action pour endiguer les fusillades à répétition qui scandent la vie du pays depuis des décennies.

Le président a signé, immédiatement après la conférence, 23 décrets présidentiels destinés à endiguer la violence des armes à feu, financer la prise en charge des maladies mentales, accroître la sécurité des écoles et la recherche sur les effets des armes à feu. Il a aussi appelé le Congrès à se mobiliser sans délai pour voter une loi mettant en place un système universel de vérification des acheteurs d’armes à feu, législation la plus susceptible de faire consensus.

«C’est une simple mesure de bon sens, a dit Obama. Nous devons faire en sorte d’empêcher les criminels et les déséquilibrés mentaux d’accéder à des armes.»

Près de 40 % des ventes – effectuées dans des armureries privées ou des foires – échappent actuellement à toute obligation de contrôle.

Le président a également annoncé qu’il demanderait au Congrès de passer une nouvelle loi interdisant les fusils d’assaut et les armes de type militaire, établissant aussi une limite de dix coups pour les chargeurs de grosse capacité. Une proposition susceptible de provoquer une levée de boucliers dans les milieux «pro-guns» et leurs nombreux soutiens au Capitole.

Dès lundi, la National Rifle Association, puissant lobby qui surfe sur l’attachement des Américains au port d’armes garanti par le deuxième amendement à la Constitution, avait lancé la contre-offensive, appelant l’Amérique à la résistance et accusant le président de vouloir priver les citoyens de leurs libertés fondamentales.

Ce mercredi, un clip télévisé financé par la NRA accusait même carrément le président d’être un «élitiste hypocrite», d’accord pour faire protéger ses filles par le Secret Service, mais hostile à «armer les professeurs des écoles pour assurer la protection des autres enfants».

Consciente d’un combat qui pourrait l’épuiser, de la même manière que la bataille sur la réforme de la santé, l’Administration Obama compte utiliser ses techniques de campagne pour mobiliser l’opinion.

«La seule chance que nous ayons de changer la situation, c’est que la nation le demande, a dit Barack Obama dans sa conférence de presse. Nous avons besoin de voix qui s’élèvent, de parents, de professeurs, d’officiers de police… Appelez vos élus, demandez-leur s’ils vont soutenir notre action et s’ils vous disent que non, demandez-leur si obtenir une note favorable de la NRA pour avoir des fonds de campagne est plus important que sauver des innocents.»

Sources : Le Monde / Le Figaro / Le Journal du Siècle



Catégories :Armes, Etats-Unis, Obama

Tags:, , , , , , ,

3 réponses

  1. La National Rifle Association (NRA) devrait faire très attention avec son lobbying aux États-Unis car les pugilistes pourraient bien finir par se fâcher.

  2. A reblogué ceci sur maximeguilmot and commented:
    Il est temps

Rétroliens

  1. Etat de l’Union : La feuille de route d’Obama pour son second mandat « Le Journal du Siècle

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :