Les magasins Virgin vont déposer le bilan : 1000 emplois en jeu

VIRGIN MEGASTORE  CHAMPS ELYSEES

La chaîne de magasins de produits culturels et multimédia Virgin Megastore, qui emploie 1000 salariés en France, va déposer le bilan, après des années de difficultés financières dans un secteur bouleversé par la concurrence sur internet et le numérique.

En difficulté depuis plusieurs années avec la crise des marchés du CD et du DVD, Virgin Megastore, la chaîne de magasins de produits culturels et multimédia, va se déclarer très prochainement en cessation de paiement, a confirmé la direction vendredi matin, sur France Inter.

Lundi prochain, la direction de l’enseigne, qui emploie 1000 salariés en France, a convoqué un comité d’entreprise extraordinaire « dont l’objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l’entreprise », a-t-il détaillé. Contrôlé majoritairement par Butler Capital Partners – et à 20% par le groupe Lagardère, propriétaire du Journal du dimanche -, le groupe a déjà réduit ses effectifs de 200 salariés en deux ans, a souligné le porte-parole.

Première démarche d’une entreprise dans l’impossibilité d’honorer ses créances, la cessation de paiement pourra déboucher sur une procédure de redressement ou une liquidation judiciaire, c’est-à-dire la disparition de l’entreprise.

Des loyers très importants en centre-ville

Vingt-cinq ans après l’installation de l’emblématique Megastore sur la prestigieuse avenue des Champs-Elysées, présenté comme « le plus grand magasin de musique du monde », Virgin n’arrive plus à payer ses créanciers. Le coût du loyer commercial se montant à plus de 9.000 euros par m2, avec une inflation de 30% en 2012.

Virgin a donc déjà entrepris de résilier le bail de cette vitrine de l’entreprise, qui emploie à elle seule 184 salariés et qui génère 20% du chiffre d’affaires, pour un montant de 20 millions d’euros.

Un marché en perpétuelle évolution

Comme d’autres distributeurs spécialisés, Virgin est confronté depuis plusieurs années à l’effondrement des ventes de CD et DVD, ses marchés traditionnels, et doit faire face à la numérisation des marchés du livre et de la musique.

Depuis quelques années, Virgin a toutefois tenté de se diversifier dans les contenus numériques avec un site de téléchargement de musique, vidéos et livres. Mais elle n’est pas la seule victime de l’effondrement des marchés « physiques » du disque et du DVD, et de la concurrence des grands acteurs du web, comme Amazon ou Apple.

La Fnac est également dans la tourmente. L’entreprise, qui emploie 11.000 salariés en France, cumule les pertes et a annoncé début 2012 un plan d’économies et 500 suppressions de postes dans le monde dont 310 en France. Son propriétaire, le groupe PPR, s’est résolu à annoncer une mise en Bourse pour 2013, faute de repreneur.

Et au Royaume-Uni, l’enseigne Virgin Megastore a été cédée fin 2007, avant de mettre définitivement la clé sous la porte en 2008.

Sources : JDD / Nouvel Obs/ Le Journal du Siècle



Catégories :Emploi, Entreprises

Tags:, , , , , , , ,

6 réponses

  1. A Metz, le Virgin Megastore a déjà fermé depuis un moment.

  2. Pour info, le Virgin de la ville de Metz en Moselle a fermé en juin 2012 après 10 ans d’existence. Loyer au centre ville: 600 000€/an pour les locaux en question. 6 mois après, les locaux sont toujours vides. Un Monoprix devait de nouveau s’y installer (c’était un Monoprix avant) mais vu le prix du loyer, ils ont refusé.

  3. et pour les abonnés au téléphone mobile virgin?

    • En général, les clients d’une entreprise en faillite sont comme les fournisseurs : il ne leur reste que leurs yeux pour pleurer… Si elle est seulement en redressement judiciaire, ça dépendra de l’administrateur judiciaire… en attendant qu’un repreneur décide de tout reprendre ou seulement une partie ! J’espère que votre abonnement touche à sa fin…

  4. La France va mal. Et encore, on ne voit pas la partie immergée de l’Iceberg. Par exemple, si le gouvernement n’avait rien fait en ce qui concerne l’AFPA, elle aurait été en faillite au 1er janvier, ce qui aurait représenté la destruction de 9000 emplois…

    • C’est l’Occident qui va mal. La France n’a pas su garder ses spécificités et elle est emportée dans la tourmente. La Terre est un espace fini, les richesses y sont donc limitées. Le jeu consiste à amasser le plus de richesse, dans notre civilisation. Cela veut dire que si certains en ont beaucoup, d’autres DOIVENT en avoir peu ou pas du tout. C’est ce que nous appelons l’inégalité.

      Pendant un siècle ou deux, l’inégalité s’est joué entre continents ou entre pays : l’Afrique et l’Asie étaient les pauvres (sauf de rares élites) et l’Occident était riche (sauf de rares pauvres). Depuis les années… 80?, le processus de mondialisation s’est vraiment enclenché parce qu’il fallait toujours plus de richesse pour les élites occidentales. Cela s’est fait dans l’anarchie la plus complète grâce aux deux marionnettes principales, Reagan et Thatcher (deux Alzheimer, vous avez remarqué?…) Résultat : les inégalités se sont peu à peu répandues d’une façon plus égale sur la totalité de la planète : des riches un peu partout et des pauvres partout. Or, nous n’étions pas prêts et notre civilisation construite depuis la Révolution de 1789 (en France) ne tolère pas cela. Pierre-Noël Giraud explique très bien cela dans tous ses livres (l’un des premiers du début des années 90 : « L’Inégalité des mondes » et les plus récents sont aussi bons)

      Notre seule issue, c’est utiliser la seule arme qui nous reste comme citoyen : notre portefeuille ! Achetez ce dont vous avez besoin et rien de plus. Achetez en réfléchissant : qui travaille pour fabriquer ce service ou cet objet ? Parce que pour donner du travail aux habitants de notre pays (ou de l’Europe), il faut qu’il y ait des acheteurs de ce qu’ils produisent. Sinon à terme, c’est tout le monde qui sera atteint.

      Pour Virgin, la FNAC et le reste, c’est pareil. Tout le monde préfère faire travailler Amazon parce que chacun veut utiliser Internet sans se déplacer. Et chacun attend avec impatience de pouvoir, enfin !, télécharger des livres sur son ordi (voir la presse papier). Conséquence : les magasins ferment et les salariés sont au chômage ! Logique. C’EST DU RESSORT DE TOUS ! Pas la peine de pleurer, si vous participez au chômage de tous, en attendant le vôtre !

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :