Le cours du jus d’orange s’affole : + 30% en six semaines

Un oranger

En six semaines, les prix ont bondi de 30 % sur les marchés à terme à New York. La récolte s’annonce moins bonne qu’espéré aux Etats-Unis à cause de la sécheresse.

Le prix de l’orange a bondi de 11 % en cinq séances la semaine passée sur les marchés à terme à New York. Depuis le 2 novembre, il a repris plus de 30 %. Les opérateurs s’inquiètent en effet pour la récolte des agrumes en Floride, deuxième producteur mondial derrière le Brésil.

Si la région a été épargnée par les ouragans et notamment par Sandy, elle a en revanche été rattrapée par la sécheresse. Le manque d’eau a favorisé le pourrissement des fruits sur les arbres. Mais le rendement s’annonce aussi décevant. Si l’oranger a besoin de soleil, il a surtout besoin d’eau. « Les premiers fruits récoltés sont très petits cette année. Potentiellement, nous anticipons une réduction de 10 % de la taille des fruits », constate le courtier Allendale, interrogé par Bloomberg.

Le cours de l'orange sur les dix dernières années

La pire récolte depuis la saison 1969-1970

Conséquence, le département américain de l’Agriculture (USDA) a révélé le 11 décembre, dans son rapport mensuel, que la récolte en Floride serait 5,2 % moins importante qu’elle ne le prévoyait encore en octobre, en raison de trop faibles précipitations. « La chute de la production envisagée est la pire depuis la saison 1969-1970, alors que la taille de la récolte devrait être inférieure à la moyenne », notent les spécialistes de l’USDA.

Les Etats-Unis ne devraient donc produire que 146 millions de caisses au lieu de 154 prévues en octobre. « C’est une sacrée surprise. Je ne pense pas que beaucoup d’analystes l’aient vu venir », remarque Fain Shaffer, président de la société de courtage Infinity Trading Corp.

Les marchés s’inquiétaient déjà depuis quelques jours des risques de gelée importante dans la région. La météo américaine table en effet sur des températures très inférieures à la moyenne entre décembre et février. Or l’oranger est un arbre fragile, qui craint le froid. L’annonce de l’USDA a donc renforcé un peu plus le courant acheteur sur l’ICE de New York. Les prix avaient aussi profité ces dernières semaines de nouvelles alarmantes venues du Brésil, premier exportateur mondial. La découverte de moisissures sur certains échantillons menaçait le livraison des oranges brésiliennes à destination de l’Union européenne.

Pour autant, malgré la hausse récente, le prix du jus d’orange (concentré et surgelé) reste loin de son plus haut atteint en début d’année à 2,20 dollars la livre. Mais les prix devraient rester sous tension. Certains observateurs voient le cours grimper jusqu’à 1,61 dollar, sur un marché qui reste assez spéculatif. Le graphique des prix ces dernières semaines forme en effet un U – ce que les marchés appellent le « cup and handle » – qui est en général un signal d’achat.

Sources : Les Echos / Le Journal du Siècle



Catégories :Agriculture, Alimentation, Bourse, Consommation

Tags:, , , , ,

2 réponses

  1. En Espagne ( Valencia) il y a des oranges très délicieuses et très mal payées, en plus on vous vend et on nous vend ( aux espagnols) des oranges du Maroc, du Brésil, … comme si elles étaient de Valencia …. Le transport est moins long … Alors, on devrait apprendre à choisir les bons aliments … savoir leur origine. Ici, la récolte est bonne mais … l´Europe s´en fou … les travailleurs sont touchés parce qu´ils sont très mal payés … mais ce n´est pas IMPORTANT!!!

  2. Franchement, savoir qu’il y aura aux states 146 millions de caisse d’orange au lieu de 154, on s’en fout. J’ai eu l’impression de perdre mon temps en lisant cet article… Rien d’autre a se mettre sous la dent ?

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :