Le plan Montebourg pour Petroplus … démenti par la Libye

En plein bras de fer avec Lakshmi Mittal sur Florange, Arnaud Montebourg voit un autre de ses combats battre de l’aile. Le fonds souverain libyen vient de démentir tout intérêt pour Petroplus alors que le ministre français affirme le contraire depuis des semaines.

La semaine va être ardue pour Arnaud Montebourg. Engagé dans une partie de poker menteur avec Arcelor Mittal autour de Florange, le bouillonnant ministre du redressement productif vient de voir un autre de ses dossiers de sauvetage prendre l’eau. Le fonds libyen d’investissement a démenti lundi toute « intention » d’investir dans la raffinerie de pétrole française Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), selon l’agence libyenne Lana, citant un communiqué du fonds.

 

« Nous n’avons pas entamé l’étude de faisabilité », affirme la LIA

« La LIA (Libyan Investment Authority) a démenti les informations rapportées par certains médias et circulant sur internet au sujet de son intention d’acheter une ancienne raffinerie en France », selon l’agence. « Nous n’avons même pas entamé l’étude de faisabilité et de l’opportunité d’investir dans la raffinerie », a indiqué la LIA. Depuis début novembre, Arnaud Montebourg expliquait que la LIA avait exprimé un vif intérêt pour Petroplus. Le ministre s’est même rendu à Tripoli mi novembre pour convaincre aux membres du Congrès général libyen.

 

« Un champion franco-libyen du pétrole »

Arnaud Montebourg avait forgé plusieurs scénarios qui associaient le FSI et la LIA, et même NetOil, un des candidats repreneurs «officiels» à Petroplus, dont le fondateur avait créé puis vendu aux Libyens la compagnie pétrolière Tamoil. Le ministre du redressement productif avait confié au Monde du 13 novembre ses plans pour mettre sur pied « un champion franco-libyen du pétrole » dans le raffinage, mais aussi la distribution pétrolière. Il ne reste plus beaucoup de temps pour un plan B. Le tribunal de commerce de Rouen doit se réunir le 4 décembre pour examiner les conditions de la poursuite d’activité de Petroplus. La date limite pour les offres de reprise a été repoussée au 5 février prochain.

Sources : La Tribune / Le Journal du Siècle



Catégories :Arnaud Montebourg, Libye, Pétrole

Tags:, ,

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :