Des antivols sur la viande dans les supermarchés Match

Des antivols sur la viande dans un supermarché de Lille

De la viande sous haute surveillance. Des barquettes de viande Charal du supermarché Match, rue de Solférino à Lille, sont désormais équipés d’un antivol noir visible, au même titre qu’un jeu vidéo, une bouteille d’alcool ou des vêtements.

Cette protection visible recevait un accueil mitigé de la part des clients:

« A 25 euros le kilo, c’est vrai que ça commence un devenir un produit cher pour certains, témoigne Chloé, étudiante de 24 ans. C’est un produit de première nécessité qui n’est pas revendable facilement, ça montre bien que les gens font ça parce qu’ils ont faim. C’est un signe que la misère augmente. »

Et pour Sandra, «ça veut quand même aussi dire que les gens crèvent de faim, quelque part».

Un steak dans son panier, une mère de famille rencontrée ce mercredi matin dans les rayons ne semble pas plus étonnée que ça par ce dispositif. « Aujourd’hui, ils en mettent partout, mais sur ce genre de produits alimentaires, ils auraient quand même pu le faire plus discrètement. »

C’est ce qu’a admis la direction commerciale de Match, qui préfère l’utilisation de bandes magnétiques, comme pour les lames de rasoir. Selon la Voix du Nord, la direction de Match évoque l’hypothèse d’une rupture de stock de ces autocollants dans ce magasin.

Reste que cette affaire fait figure d’exemple. Une employée de supermarché le confirme : les vols de produits alimentaires s’accroissent ces derniers temps :

« Certains clients volent des yaourts, des œufs ou des biscuits, indique-t-elle. Les prix des produits de première nécessité augmentent. Du coup, l’alimentaire est dorénavant presque aussi volé que l’alcool. »

« Maintenant tout se vole, bientôt on mettra des antivols sur le pain », a commenté un client du magasin. Un agent de sécurité confirme, lui, qu’« avec l’alcool, l’alimentaire fait partie des produits les plus volés ».

Pour Jean-Yves Vasseur, qui prépare la campagne hivernale des Restos du cœur dans la métropole lilloise, « c’est inquiétant. Si on doit voler de la viande pour manger, on en revient au temps de Jean Valjean ».

Selon une source interne à Match, dont le siège national est à La Madeleine, d’autres magasins de la région utilisent déjà la même technique.

Un signe de plus que la situation se dégrade encore un peu plus.

Sources : 20Minutes / Francetvinfo / MetroFrance / Le Journal du Siècle



Catégories :Alimentation, Consommation, Crise, France, Match

Tags:, , , , , ,

8 réponses

  1. QUAND ON A FAIM QU’IL EN VA DE NOTRE VIE? QUE LA FAIM TENAILLE ON NE PEUT S’IMAGINER DE QUOI ON EST CAPABLE POUR ARRETER LA FAIM, SE NOURRIR EST VITAL, DONC IL EST LEGITIME VOIR MEME VITAL DE MANGER SURTOUT QUAND ON A PLUS AUCUNE SOLUTION NI AUCUN MOYEN DE SE RETOURNER. ET COMME C4EST CONGLOMERAT QUI NOUS AFFAME ET IMPOSE LEUR VOLONTE C’EST EL LADRON QUE ROBA A LADRON ( L’ANARQUEUR ANARQUE)

  2. Et le boeuf, et la vache qui donne du bon lait, ils mangent de la viande , eux ? L’homme est un loup pour l’homme. L’espèce la plus prédatrice est aussi la plus protégée.

  3. Quel besoin avons-nous d’acheter de la viande prédécoupée, en emballage coûteux et, à présent, sous surveillance financière, alors qu’il suffit d’acheter des lots moins chers et de première qualité dans certaines chaînes spécialisées, quitte à découper et conditionner, soi-même.

  4. peut être que le français va enfin comprendre que nous sommes aussi dans la crise et que nous allons rejoindre nos amis espagnols, portugais, grecs ! l’heure est à la solidarité nous n’avons plus le choix, quand aux Vendeurs il serait temps de revoir leur attitude scandaleuse : continuer d’augmenter les prix, les marges entre producteurs et consommateurs, vendre des produits locaux plutot qu’importer etc ….. evidemment cela implique de remplir un peu moins leur compte en banque ! on peut aussi manger moins de viande, surtout celle des supermarchés, et éviter de les fréquenter, car quoiqu’on en pense ça ne coute pas plus cher de faire ses courses ailleurs qu’en supermarché, impliquant que du coup on achète que l’essentiel …..

  5. 1 Milliard d’animaux sont tués chaque année en France pour satisfaire notre appétit carnivore. Il y a 50ans, un repas de viande/semaine suffisait et c’était un repas de fête, et maintenant c’est la fête tous les jours!
    Soyons conscients et intelligents, cessons d’acheter de la viande dans les super/hypermarchés, ce sera une excellente réponse à cette idée débile d’antivols…

  6. Le plus inquiétant dans tout ça c’est que si le magasin a les moyens de payer des antivols et de payer des types pour les installer sur les produits ça veux dire qu’ils pourraient tout simplement baisser les prix!! C’est honteux!!

    • Vous avez tout à fait raison! le cynisme va souvent de paire avec la cupidité!

    • Aujourd’hui il faut trouver des filières parallele de distribution alimentaire .
      En privilegiant les producteurs locaux . Moi j’ai trouvé un plan légumes à 80cts
      d’euros a 30km de chez moi . TOUS les legumes que tu trouve en supermarché à prix producteurs …… On a les moyens de chercher mais la plupart d’entre nous preferent la facilité du supermarket . Pour la viande c’est pareil il y a des producteur locaux qui vendent beaucoup moin cher que les filiaires traditionelle ,. pas d’antivol pas de caméras qui suivent tous tes gestes quand tu fait tes courses . Mon portefeuille à pris un coup de jeune ! Arretons de consommer à outrance et mal car la bouffe indus nous empoisonne à petit feux …. Si tu veux changer le monde commence par changer toi même

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :