L’Elysée a tenté de faire disparaître les infos sur l’«état de faillite aggravée» de la France

L’Elysée a tenté de faire disparaître les infos sur l’«état de faillite aggravée» de la France

Stefan Renninger, patron de Romandie.com, a raconté qu’il avait reçu des coups de fil insistants de l’Elysée, exigeant de supprimer les propos de la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, qui avait déclaré que la France était dans un « état de faillite aggravée ». Il n’a pas cédé aux pressions.La porte-parole du gouvernement français, Najat Vallaud-Belkacem, a dû se rendre compte un peu tardivement de l’effet sur l’image de la France de sa déclaration.

Sources : libertarien.overblog.com / Le Journal du Siècle



Catégories :France, Najat Vallaud-Belkacem, Présidence Hollande

Tags:, , ,

23 réponses

  1. Le France s’est fait une spécialité d’annuler les dettes des pays à qui elle avait prêté de l’argent et cela n’a pas eu de répercussion notable sur l’économie de notre beau (pour combien de temps, encore) pays ni sur le train de vie de nos dirigeants.
    Ceci, depuis de dizaines d’années, indépendamment des régimes politiques « emprunteurs » et indépendamment de l’étiquette du gouvernement préteur.
    Pourquoi la France ne s’annule-t-elle pas, elle même, cette fameuse dette dite « souveraine » ?
    Celle-ci étant, on ne peut plus virtuelle, cela ne fâchera que quelques banquiers ronchons issus de la fortune anonyme et vagabonde dont on n’a pas grand chose à faire.
    Et si tous les pays du monde faisaient de même, en s’ auto annulant leur dette, l’économie pourrait repartir sur de nouvelles bases.
    Et plutôt que d’envisager une guerre, au niveau mondial, la mise en place de véritables techniciens aux commandes des pays serait la cerise sur le gâteau.
    Et pourquoi pas! comme dirait une humoriste dans un film publicitaire pour une banque à qui on a annulé la dette afin de lui éviter la faillite.
    Pas besoin d’être économiste, un peu de bon sens devrait suffire.
    Je ferai remarquer à ceux qui me diront que je suis un esprit simple, que ceux qui nous dirigent ne sont pas du tout des économistes, n’ont jamais travaillé, et ne conçoivent la sueur que lors du jogging matinal, ce qui est loin d’être mon cas.
    Un état est une entreprise qui doit être gérée par des professionnels, mis à la porte en cas de défaillance ou manque de résultats, et passibles des tribunaux en cas de malhonnêteté ou de prévarication.
    Je terminerai en disant à ces nantis qui veulent penser pour nous « Vos privilèges sont du vol si vous n’assumez pas vos responsabilités »

  2. L’UE et le FMI ont demandé à l’Etat grec de faire évacuer ses Iles de moins de 150 habitants. Mais c’est ignoble et injuste. Les Iles appartiennent au peuple grec et non à l’Etat grec ! Ces gouvernants, corrompus veulent soumettre le peuple grec à l’esclavage alors que ce sont eux qui fait dévoré la Grèce par Golman Sachs. Dette … Quelle dette ? Oui à la faillite ce n’est que du vent puisque que le peuple grec n’a jamais signé aucune reconnaissance de dette.

    • bonjour Christiane ! il est tout de même curieux que vous occultiez le fond du problème,à savoir que ce sont les allemands qui,à l’époque,avaient insisté pour que la Grèce entre dans l’U.E. bien que tous les états membres savaient parfaitement que les chiffres présentés pour être acceptée relevaient de la triche ! la Grèce n’est même pas à reconstruire mais carrément à construire en état moderne avec toutes les exigences qui s’y rapportent ;il est anormal que les popes et églises ne paient aucun impôt,ni même les armateurs ;l’anarchie fiscale est ,chez vous,une institution ….

      • A l’ heure actuelle, en Grèce, c’est l’ Eglise qui vient en aide à la population qui en a tant besoin ! Ce ne sont certainement pas les armateurs. Ce sont les politiques qui sont responsables à 100 % de la misère du peuple, et, s’il y a une justice, ce sont eux qui devraient être mis au banc des accusés et payer. De toutes façons, la Grèce ne devra son salut qu’en étant le premier pays à sortir de la zone euro.

      • rebonjour Christiane !la sortie de l’Euro est non seulement la seule solution pour la Grèce,(et l’Espagne,voire le Portugal et l’Italie) mais sans doute aussi pour nous ! la banque européenne,dirigée par DRAGHI ancien de Goldman-Sachs,ne dispose que de fonds VIRTUELS,c’est à dire synonyme de « planche à billets »;elle ne fera que racheter de la dette d’une manière tout aussi virtuelle et,à ce jour,je nous vois tous foncer droit dans le mur !!!on amuse la galerie car ce qui va arriver à court terme a été prévu à DAVOS

  3. Les malades de peste mal guéris!

    Moi je tombe toujours malade quand certains manipulateurs, nés, et éduqués dans ce sens continuent par se moquer de l´intelligence des autres.
    – J´ai voulu comprendre le premier (François Mitterrand), qui à La Baule, le 20 juin 1990 mes disait que seule la démocratie peut changer ma condition de vie… Ce discours marquera une date importante dans les relations entre la France et l’Afrique, 37 pays africains étaient invités à La Baule en 1990. Selon Roland Dumas, ce discours se résume ainsi: «Le vent de liberté qui a soufflé à l’Est devra inévitablement souffler un jour en direction du Sud (…) Il n’y a pas de développement sans démocratie et il n’y a pas de démocratie sans développement».
    Déjà dans les années 1985/86, je crois bien avoir été bien instruit…, et après la soi-disant attaque des terroristes du 23 septembre 1986 à Lomé, j´ai appris une chose très importante de la bouche de mon père, qui a échappé de justesse d´un attentat des militaires du camp militaires de Tokoin et la gendarmerie était à la fête: «C´est la France qui nous attaque, pour se débarrasser du président, il va falloir éliminer sa machine sécuritaire »… Mon père accusé d´être complice à cause des cartes d´Identités et des Passeports Togolais portant sa signature, ils finissent par le décorer au camp militaire de Tokoin et ceci par le Gal. Ameyi, qui lui supplia d´aller en retraite pour épargner sa famille. En ce moment ma vie, le quotidien de toute la famille est bouleversé. C´est là où mon père cracha tout: Si vous voulez vivre et permettre à vos enfants de mieux vivre, combattez le système.
    C´est quoi le système? J´ai eu à apprendre beaucoup sur la colonisation, ce que je n´ai pas connu à l´école. Je rappel que mon grand père, le père de mon père a été victime des colons. Assassiné dans son combat quand mon papa naissait. Ni mon père, nous ses enfants (moi et les autres) ne connaissaient pas cet homme. Qui était Takpara Alpha?
    Avec cette petite histoire, je voulais vous faire sentir, les maux très sombres dont soufre le Togo dans certaines vérités…
    Le Togo n´a jamais été colonisé par qui que se soit, le Togo a été sous pression, la pression des organisations internationales (l´ONU est l´acteur aujourd´hui, avant la SDN), les allemands étaient bien tolérés mais les français n´ont usé que de violences et de la division pour avoir le Togo comme il se présente aujourd´hui! Les Togolais doivent savoir que nous ne dépendons pas des ces organisations, le Togo a voulu être neutre, comme la suisse, mais malheureusement trahit et vendu par certains ingrats qui ont crée cette histoire du Nord et du Sud, pour simplement dire que Olympio assassiné n´a pas de racine au Nord! Les historiens Togolais doivent rétablir la vérité. Eyadema n´a jamais dirigé le Togo comme le prétendent les ignorants, moins aujourd´hui son fils, victime d´un lavage de cerveau. Le Togo a été toujours et est resté sous tutelle de la SDN/ONU. Qui est L´ONU ?
    – Voilà qu´en 2007, le moment où je cherchais à comprendre, pourquoi nous les Togolais/Africains comportons-nous comme si nous quémandons notre liberté et/ou si nous étions soumis a payer une dette à la France et ses alliés. J´étais à Lomé quand les gens applaudissaient les propos de Sarkozy. Le discours de Dakar est une allocution prononcée par le président de la République française, Nicolas Sarkozy, le 26 juillet 2007, à l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (Sénégal), devant des étudiants, des enseignants et des personnalités politiques.
    Le président français déclare notamment que la colonisation fut une faute tout en estimant que le «drame de l’Afrique» vient du fait que «l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire. […] Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance. […] Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès».
    Ce perroquet vient de me prouver ce que mon père disait de combattre. À partir de ce moment, je suis devenu rebelle, je suis révolté. J´ai décidé de mettre à nu ceux qui trahissent ma nation, ceux qui s´amuse avec mon identité. Ce Franco-Hongrois n´est pas en position de m´apprendre de mon histoire, même si la France et les colons m´ont offert leurs œuvres diaboliques d´éducation scolaire, j´ai pu aller au delà des connaissances de mes ancêtres et la civilisation qui est la mienne et avec les gens comme moi, ils n´ont pas de chance de manipulations, de mensonges. Le Diable apparaît en 1990, ensuite vient le voleur et maintenant je suis obligé de me confronter avec un sorcier du même clan que les autres !
    – Nous sommes en 2012, au moment où la nouvelle génération prend conscience de sa situation, que se soit à la diaspora ou en Afrique, le sorcier nous fait découvrir le jeu des cauris: « La Franc-Afrique est révolue ».
    Ah oui et comment? D´un bâton magique? Pauvres brebis égarées, comment pouvez-vous attendre d´un président français qui est garant des intérêts de la France, qu´il puisse vous aider? Et si c´est bien le cas, ce n´est pas quelqu´un comme Hollande et croyez moi, même si c´est un Africain-Français qui devient président de la France, il ne fera que de même avec des discours codés.

    Hollande se rend à Dakar et Kinshasa pour fixer la nouvelle politique africaine de Paris…
    François Hollande: «Le français est une langue africaine». Je peux accepter cette affirmation au moment où Cheik Anta Diop me dit que les nouvelles langues apparues en Europe dérivent des anciennes langues Kemite (Africaines, donc le français, le germain, le serbo-croate, le roumain, le Kurdistan, hispano-latin etc. …, sont des langues née des langues africaines). L´Afrique est riche en Langues, l´Afrique est une diversité linguistique. Ce n´est plus intéressant que F. Hollande nous rappel des origines des langues, surtout pas avec moi. Y´a-t-il quelqu´un pour me prouver le contraire? Je suis partant pour discuter et prouver les racines des langues. Hollande n´a pas tort, il ne fait que nous rappeler des parties sombres de notre histoire, c´est pourquoi je préfère le sorcier que le voleur, qui n´est pas prévisible comme aussi le diable, qui jusqu´à présent n´est pas connu…
    Moi je suis sur les traces du diable que je crois reconnaître. La France, François Hollande et les autres acteurs qui ont procédé de la même manière depuis l´occupation de l´Afrique après le génocide de la traite négrière, ne peuvent pas, ils n´ont pas ce pouvoir, ils sont des employés des colons, des impérialistes paresseux et manipulateurs, ils ne peuvent pas contribuer à la libération de l´Afrique. La libération de l´Afrique se trouve dans les mains des Africains eux-mêmes. Ceux qui comptent sur Hollande et la France doivent encore attendre des décennies !!! C´est ça la vérité, mon histoire, ton histoire, l´histoire du peuple Africain…

    Pour finir, je me refuse, de me concentrer sur des discours à tort et à travers d´un quelconque Hollande, Sarkozy ou Mitterrand pour accélérer mon extermination en cours. Je me bâterai jusqu´à la dernière humiliation si possible…

    Alea jacta est (le sort en est jeté).
    Lisez s´il vous plait la suivante et faite votre propre opinion:
    « Je ne viens pas faire un discours pour effacer le précédent », avait prévenu François Hollande avant son discours de Dakar. C’était reconnaître implicitement que le choix de la capitale africaine et la teneur de son propos étaient calqués sur le discours du précédent président de la République à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le 26 juillet 2007. On avait surtout retenu la petite phrase sur « l’homme africain [qui] n’était pas assez entré dans l’histoire ». Mais les commentateurs avaient délaissé le reste du discours qui, dans sa critique du colonialisme de l’Europe, n’était pas loin de la contrition. En témoigne cet extrait du même discours :
    « Les Européens sont venus en Afrique en conquérants. Ils ont pris la terre de vos ancêtres. Ils ont banni les dieux, les langues, les croyances, les coutumes de vos pères. Ils ont dit à vos pères ce qu’ils devaient penser, ce qu’ils devaient croire, ce qu’ils devaient faire. Ils ont coupé vos pères de leur passé, ils leur ont arraché leur âme et leurs racines. Ils ont désenchanté l’Afrique. Ils ont eu tort ».
    Les soi disant français ne savent pas écrire leur langue au mieux de la faire comprendre aux autres. En tout cas c´est mon constat.
    On pouvait difficilement voir dans ces propos une humiliation des Africains alors que la condamnation des Européens, serait-elle rhétorique, était prononcée par un dirigeant européen. Au demeurant les critiques du discours de Dakar ont imputé à Nicolas Sarkozy une thèse généralement admise, depuis Kant, Hegel ou Marx. Le concept d’histoire, en entraînant celui de progrès, est une invention européenne qui a été exportée dans le monde par les penseurs ou les dirigeants qui s’en réclamaient. Le fondateur de l’école des Annales, Fernand Braudel, reconnaissait ainsi, dans sa « Grammaire des civilisations », que « l’Afrique noire, en somme, s’est ouverte mal et tardivement sur le monde extérieur ».

    Seul l´on ne suffit pas! Je pense que je peux aider, je sais que nous pouvons le faire ensemble. Cessons de nous tourmenter et libérons-nous, ils seront obligés de se soumettre à nous, les Africains de la nouvelle génération bien instruits et éveillés.

    Salutations militantes citoyennes,
    Pour Africa for African, https://www.facebook.com/groups/aforafrican/
    le Coursier Gara Pierre-David Takpara

  4. On voit surtout comment ça fonctionne : plutôt que de résoudre la fièvre, on préfère casser le thermomètre. Fillon avait raison déjà en 2007 et c’est à ce moment-là qu’il fallait agir. Là, c’est trop tard, on va casquer et on va casquer beaucoup plus qu’on aurait casqué il y a 5 ans.

  5. Un état ne peut pas être en faillite c’est une erreur ,qui peut estimer le Mont Blanc? ,non ce qui se passe c’est le capitalisme qui n’a pas été reformé bien au contraire ,les traitres qui gouvernement ont décidé de faire payer au peuple les pertes colossales de la spéculation et ça c’est un vrai scandale ,il faut que le système soit transformée et que la démocratie soit rendu au peuple ;50 milliards d’impôts tombent dans la poche des banques ,depuis que la monnaie a été privatisée sous l’ère Giscard Pompidou en 1973 ,les tentatives des banksters sont de mettre la main sur les joyaux nationaux des europeens combien on parlé de racheter les iles grecs ,ou les vestiges nationaux appartenant au patrimoine public

  6. Le mot « faillite » est tiré des interventions de François Fillon, en début d’exercice de ses fonctions de premier ministre……et c’est pour cette seule raison que la porte parole les a utilisés.. ce n’était pas une vision personnelle.. allons.. que chacun fasse un petit effort pour ne pas sombrer dans l’approximation et l’amalgame, tel le FN!

  7. OUI, mais amis, l’heure est venue !! il est temps de faire les comptes et de confisquer le joué, la création monétaire. Cette dette n’existe pas car pour exister elle doit être reconnue. Le peuple n’a jamais signé une reconnaissance de dette. Le peuple ne reconnait pas cette dette qui est du vent, elle est fabriqué à partir de rien, elle est nulle si elle n’est pas reconnue et approuvé. La faillite de l’état est fictive si le peuple décide d’annuler la dette comme en Islande. Plus de dette, plus de faillite. Reprenons le pouvoir en changeant la constitution comme en Islande. Mettons les coupables en prison, Gouvernants et banquiers responsable, comme en Islande. Notre point commun avec la Grèce, l’Espagne, le portugal et l’Italie, c’est qu’on va aller leur montrer qui ont est, que le cirque est terminé !! Nous sommes les responsables de notre avenir, nous n’avons nullement besoin de mandataires. c’est l’heure du changement.

    • Tout à fait d’accord mais il reste un problème de taille…

      Les corrompus qui nous dirigent, malades du virus de l’argent, ont les cartes en main et les armes de leurs cotés, ils ne vont jamais se saboter eux mêmes et dès qu’un mouvement de protestation légitime se dresse il se retrouve vite fait en face des neo-ss qu’ils nomment CRS…

      Le changement ne passera jamais tant que le berger tiendra le baton!

      • « néo-SS qu’ils nomment CRS » …………
        Tout ce qui est excessif est insignifiant.

      • Pas sûr que du côté du service d´ordre tout le monde soit content: des militaires, des gendarmes, etc… attendent leurs prime depuis des mois, des salaires sont versés en retard voire amputés, … et les politiques vivent dans leur petit nuage avec leurs belles théories dont ils ne veulent pas s´écarter…

      • Tout-à-fait d’accord avec Laurent. Si le berger tient le bâton, il faudra donc que le loup — en la circonstance, le peuple — mange le berger.

      • D’ accord avec toi, il faut se rendre à l’ évidence que de toute façon cette mafia qui nous gouverne ne lachera rien et que si nous devons les chasser, cela se fera dans le sang et la douleur.

    • je partage mille fois votre avis… sauf que les francais d’ aujourd’hui , sont des moutons ce ne sont plus les francais de 1789 .

  8. Les très bonnes explications de : « Autour d’un café avec Pierre Jovanovic »

    http://lesbrindherbes.org/2012/10/13/jaiundoute-com-autour-dun-cafe-avec-pierre-jovanovic/

  9. Les gouvernants qui se sont succédé depuis les années ’70 ont précipité la France dans une dette dont l’énormité va, dans les mois qui viennent, exploser à la figure des Français. Le nouveau traité européen, trahison supplémentaire consentie par la gauche aussi bien que l’ UMP, va être la bombe à retardement sur laquelle les politiques — dépassés par une situation dont ils sont responsables et aggravée par leur entêtement criminel à vouloir sauver une monnaie uniquement pour enrichir les banquiers et leur éviter la faillite — seront dans l’incapacité de faire face. Ce sera
    peut-être la faille salutaire qui permettra le sursaut patriotique qui poussera le peuple à se débarrasser de cette fange qui nous gouverne et à imposer les règles qui jetteront les bases du redressement si nécessaire.
    Est-ce le changement que prévoit le calendrier maya ?

  10. Trop tard c’est fait, je ne suis pas du tout étonnée, la France ne devrait pas tarder à suivre la Grèce !!

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :