Le Hezbollah affirme avoir envoyé un drone de fabrication iranienne en Israël

Israël avait abattu un drone le 6 Octobre dernier

Le mouvement chiite libanais Hezbollah a reconnu jeudi avoir envoyé le 6 octobre un avion de reconnaissance sans pilote de fabrication iranienne en Israël, affirmant qu’il avait survolé des sites sensibles.

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans une intervention diffusée en direct par la chaîne de télévision de son mouvement, a prévenu que d’autres drones pourraient être envoyés en Israël.

« Un avion de reconnaissance sophistiqué a été envoyé à partir du territoire libanais (…) et a traversé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant de franchir les lignes ennemies et d’entrer en Palestine occupée » a lancé Hassan Nasrallah.

« La possession d’une telle capacité aérienne est une première dans l’histoire des mouvements de résistance (contre Israël) au Liban et dans la région. »

« Ce n’est la première fois (qu’un drone est envoyé) et ce ne sera pas la dernière fois. Nous pouvons parvenir à toutes les zones en Israël a-t-il ajouté. » a prévenu M. Nasrallah.

« Cet appareil n’est pas russe, il est de fabrication iranienne et a été assemblé et monté au Liban » a encore dit M. Nasrallah.

A Jérusalem, interrogé par l’AFP, un haut responsable israélien a affirmé sous couvert de l’anonymat que le fait que les armes du Hezbollah proviennent d’Iran ne saurait surprendre personne.

Juste avant l’intervention de M. Nasrallah, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le Hezbollah d’avoir envoyé ce drone et a promis de protéger avec détermination les frontières de l’Etat hébreu.

« Nous agissons avec détermination pour protéger nos frontières (…) comme nous avons empêché une tentative du Hezbollah le week-end dernier, a affirmé M. Netanyahu dans un communiqué à propos de l’interception et de la destruction d’un avion sans pilote qui a survolé le 6 octobre l’espace aérien israélien. Nous continuerons à agir agressivement contre toutes les menaces. » a-t-il ajouté.

Le 6 octobre, l’appareil avait été repéré au-dessus de la Méditerranée dans un secteur proche de la bande de Gaza avant d’être détruit au-dessus de la forêt de Yatir, dans le nord du désert du Néguev.

Sources : AFP / Romandie / Le Journal du Siècle



Catégories :Drones, Hezbollah, Iran, Israël

Tags:, , ,

3 réponses

  1. Le Hezbollah tente d’imposer un nouveau rapport de forces avec Israël, en menaçant directement les intérêts stratégiques israéliens y compris le gaz offshore et la centrale nucléaire. Hassan Nassrallah envoie aussi un message à la classe politique libanaise qui planche sur une nouvelle stratégie de défense nationale (lire l’analyse : « Liban – Israël : Drone : Le Hezbollah affine sa stratégie de dissuasion », sur http://www.mestrategicperspectives.com)

    • Le Hezbollah ne tente rien, il fait contrairement à Israël qui gesticule par la menace d’attaquer l’Iran sur son nucléaire civil, prétendument militaire, avec le mépris coutumier de cette entité qui bafoue toutes les règles et plus particulièrement la Charte des Nations Unis.

      L’Iran, via le Hezbollah et son drone, signifie à l’entité qu’il est capable d’atteindre son coeur sans les moyens des américano-sionistes et des intégristes occidentaux, complices de l’entité qu’ils arment à outrance et taisent ses programmes nucléaires en n’imposant pas le même procédé.de contrôle que celui appliqué au reste de la planète.

      L’entité est un danger pour l’humanité.

Rétroliens

  1. "I have a drone" « LE JOURNAL DU SIECLE

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :