Grèce : 3 hommes politiques impliqués dans le blanchiment de 10 milliards d’€ d’argent public

L’actuel Président du Parlement grec, Evangelos Meimarakis est soupçonné avec deux autres hommes politiques d’avoir blanchi pour plus de 10 milliards d’euros d’argent public

Trois personnalités politiques de haut rang auraient blanchi pour 10,2 milliards d’euros via une société immobilière. La société, dont l’objet officiel était d’acheter et de revendre des biens immobiliers de luxe aurait servi à blanchir de l’argent issu de subventions de l’État. Les trois personnalités concernées seraient l’actuel Président du parlement, Evangelos Meimarakis et deux anciens ministres du gouvernement 2004 de Karamanlis, Michalis Liapis, ancien ministre des transports et des communications et George Voulgarakis, ancien ministre de l’ordre public. Tous trois appartiennent au parti majoritaire de l’actuel Premier ministre, Antonis Samaras, Nouvelle démocratie.

Si les faits étaient avérés, cette affaire pourrait faire basculer un gouvernement grec déjà fragilisé dans l’opinion par la mise en place des dernières mesures d’austérité réclamées par ses créanciers (UE, BCE et FMI).

Le ministre des Finances Yannis Stournaras avait déclaré la semaine dernière que la brigade anti-corruption de son ministère enquêtait sur 32 cas concernant les déclarations de revenus et les sociétés détenues par des hommes politiques, des responsables municipaux et d’autres agents de la fonction publique.

La société incriminée, qui appartient à un avocat d’Athènes, Ioannis Karouzos, leur complice dans l’affaire, aurait eu une activité limitée jusqu’en 2004. Pourtant, toujours selon ces témoignages, Ioannis Karouzos aurait montré des signes extérieurs de richesse inexpliqués dés 2005.  « Les trois ministres ont pris part dans l’investissement de biens immobiliers, (…) la femme de Karouzos, a eu la tâche de faire sortir l’argent de la Grèce dans les paradis fiscaux via une banque étrangère et des sociétés offshore » aurait expliqué Joseph Livanos, agent immobilier et ancien collaborateur de Ioannis Karouzos, et auteur d’une plainte déposée en octobre 2010 à Real News.

Le président du Parlement, Evangelos Meimarakis a annoncé dans la foulée qu’il suspendait ses fonctions en attendant les résultats de l’enquête.

Sources : La Tribune / Real News / OkeaNews / Le Journal du Siècle



Catégories :Corruption, Grèce

Tags:,

2 réponses

  1. Banque Européenne, sur un charnier perchée,
    Tenait en son bec un milliard…
    L’assemblée grecque, par la couleur alléchée,
    Lui tint à peu près ce babillard:
    Et, bonjour madame la banque d’Europe,
    Que vous êtes jolie, que vous me semblez interlope!
    Sans mentir, si votre politique
    Se rapporte à votre cupidité antique,
    Vous êtes le coprophage des hôtes de l’Union !
    A ces mots, de plaisir, dame Banque tortille du fion;
    Et pour montrer sa grande cupidité
    Elle ouvre un large bec, et laisse tomber sa monnaie.
    L’assemblée grecque s’en saisie et dit: « Ma belle,
    Apprenez que tout gouvernement maffieux
    Vit sur les euros subventions de la BCE:
    Cette leçon vaut bien, sans doute, un blanchiment additionnel. »
    La banque européenne, sans honte ni remord,
    Se jura, mais un peu tard, d’en abuser jusqu’à la mort.
    Car finalement, tout le monde de cette affaire est content,
    Sauf le peuple indolent qui l’a profond, et reste mécontent.

    Stéphane B. dit « de la Fontaine », avec ses remerciements posthumes.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :