En Chine, les mendiants sont mis en cage le long des rues

En Chine, les mendiants sont mis en cage le long des rues

Des mendiants de la ville de Nanchang, dans la province du Jiangxi, on été mis en cage le long des rues afin de ne pas perturber les visiteurs venus assister à un festival religieux.

Les organisateurs de la « foire du temple » ont demandé aux mendiants de rester dans ces cages durant le festival. « Les mendiants peuvent partir quand ils le veulent, mais ils doivent quitter la ville aussi », explique un organisateur.

« Au cours des dernières années, nous avons constaté un nombre croissant de mendiants venir au festival. Nos visiteurs se sentaient harcelés et n’étaient pas à l’aise. Nos clients viennent ici pour s’amuser et c’est notre priorité absolue. Nous n’avions pas eu d’autre choix que de les éloigner et avons eu l’idée des cages ; une bonne solution pour tout le monde.  Les gens peuvent toujours leur faire des dons s’ils le désirent, mais ils ne sont plus trop harcelés. Les mendiants sont très à l’aise dans leurs cages, les gens leur offrent de la nourriture et de l’eau comme cadeaux. D’une certaine façon, c’est mieux pour eux que d’avoir à trouver une place dans les rues animées. », ajoute t-il.

Ce « zoo  humain » a rendu furieux les défenseurs des droits de l’homme en Chine : «Ils les traitent comme des animaux de zoo. Que vont-ils devoir faire ensuite ? Des acrobaties pour obtenir leur nourriture ? Ce n’est rien de moins que l’humiliation publique », s’exclame l’un d’entre eux. «Ces personnes ont besoin d’aide. Nous ne devrions pas permettre qu’ils soient enfermés dans des cages. Ces gens sont des êtres humains ! », dit un autre.

Les visiteurs ne sont également pas restés insensibles à ce traitement infligé aux mendiants. « J’ai été horrifié de voir ces pauvres gens dans des cages. Nous sommes venus pour une belle journée en famille, mais il était pénible de voir nos compatriotes comme des animaux en cage », témoigne un visiteur.

Chaque année ce festival attire de nombreux touristes venus offrir leurs sacrifices aux dieux bouddhistes, déambuler sur le marché traditionnel et participer aux différents spectacles folkloriques.

Sources : Chine-Informations / Le Journal du Siècle



Catégories :Chine

Tags:,

11 réponses

  1. CONNERIE MADE IN CHINA !!! un jour ça aussi ça viendra chez nous en France!!! Quel bande de blaireaux ces chinois quand ils si mettent !!! une honte pour la race humaine que de faire une chose pareil !!le mec qui a trouver cette idée dédile doit avoir un sacré complexe d’infériorité je pense !!!!

    J'aime

  2. C’est certain que de telles cages coûtent moins cher que de résoudre socialement ET humainement le problème de la mendicité, de la pauvreté etc. ça crée même des emplois de les fabriquer !!!! Génial!
    Une honte…
    Régression, régression….. à quand le retour du cannibalisme pour « rentabiliser » l’humain jusqu’au bout??

    J'aime

  3. s’il étaient aussi dérangé que ça par le sort infligé à ces pauvres gens, les touristes et autres abrutis ayant assisté aux festivités auraient dû boycotter purement et simplement ces festivités. C’est magnifique le bouddhisme :)) sont aussi débiles que les catholiques qui vont à la messe le dimanche et nient la misère de la rue. C’est lamentable et pitoyable.

    J'aime

  4. En plus à l’occasion d’une cérémonie dédiée à Bouddha, Maître de la compassion …! Et c’est cette nation dont on nous cite régulièrement le taux « miraculeux » de croissance à titre d’exemple! Il est vrai que par l’esclavage c’est du bénéfice net …

    J'aime

    • Mais les auteurs de l’article ne parle nul part d’esclavage et je ne vois pas trop ou tu veux en venir ? Je trouve le concept scandaleux – tout comme toi je crois – et il est certain que les conditions de travail dans pas mal d’usine chinoise doivent être déplorables, ce que je trouve également inhumain. Néanmoins il ne faut pas tout mélanger ta remarque est complètement hors sujet !

      J'aime

      • pas tant que ça… en europe le principe est admis que moins l’ouvrier est paye et plus l’actionnaire gagne… oui?? donc paye une poignée de cacahuètes un ouvrier, c de la condition proche de l’esclavage … c pervers parce que le peu qu’il gagne il ne veut pas le perdre donc il plie et se soumet..

        J'aime

  5. Faut les comprendre aussi … Les gens veulent s’amuser… ….

    Mheshimiwa.
    http://le-petit-emmerdeur.com/

    J'aime

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :