Grande-Bretagne : les enfants génétiquement modifiés bientôt autorisés

Grande-Bretagne : les enfants génétiquement modifiés bientôt autorisés

Le parlement de la Grande-Bretagne pourrait approuver dès l’année prochaine la loi sur la légalisation des enfants génétiquement modifiés. L’adoption de cette loi pourrait autoriser la naissance des bébés qui seront protégés de nombreuses maladies génétiques. Certaines de ces maladies peuvent tuer un enfant en quelques heures, d’autres le rendre handicapé à vie. La technologie prévoit qu’un enfant doit être né de deux mères et d’un père biologique.

Au cours des 3 dernières années déjà, une trentaine d’enfants génétiquement modifiés sont nés aux Etats-Unis. Cela a provoqué un furieux débat sur des questions éthiques. Les bébés ont été testés et ils contiennent bien des gènes à partir de trois des parents. Quinze des enfants sont nés au cours des trois dernières années à la suite d’un programme expérimental de l’Institut de médecine de Reproduction et des Sciences de St Barnabas dans le New Jersey.

Les bébés sont nés de femmes qui ont eu des difficultés à procréer. Les gènes supplémentaires proviennent d’un donneur femelle qui ont été insérés dans leurs œufs avant qu’ils ne soient fécondés, afin qu’elles puissent concevoir un enfant. Des tests d’empreintes génétiques sur deux enfants âgés d’un an confirment qu’ils ont hérité de l’ADN des trois adultes – deux femmes et un homme.

Le fait que les enfants ont hérité des gènes supplémentaires et les ont incorporé dans leur «lignée germinale» signifie qu’ils seront, à leur tour, en mesure de les transmettre à leur propre progéniture.

La modification de la lignée germinale humaine – qui est en fait un bricolage avec la structure même de la composition de nos espèces – est une technique rejetée par la grande majorité des scientifiques du monde entier. Les généticiens craignent qu’un jour, cette méthode pourrait être utilisée pour créer de nouvelles races d’êtres humains supplémentaires, avec des caractéristiques souhaitées telles que la résistance ou une grande intelligence.

Sources : Le Journal du Siècle / DailyMail



Catégories :Angleterre, Grande-Bretagne, OGM, Santé, Science

Tags:, , , , , ,

15 réponses

  1. il n’y a aucune illusion à se faire ! Les biohackers clandestins vous proposeront de composer le code génétique de votre bébé comme on choisi une voiture, couleur des yeux, taille, cheveux, sexe, (éventuellement hermaphrodite pour les adeptes de la théorie du genre) et, pour les trans-humanistes, accessoires en option empruntés à d’autres espèces. Puis la main sur le cœur nos bons apôtres socialistes, écologistes, et autres avancistes, nous expliqueront qu’au nom de l’évolution de l’humanité, du progrès sociétal, de l’égalité, de la non discrimination et tout et tout, il faut légaliser ces pratiques.

    J'aime

  2. conscience …

    J'aime

  3. science sans coscience …

    J'aime

  4. Les humains sont trop contaminés de chimique dans leurs organismes depuis leurs enfance. Alors faut créer des races en labo car sinon c’est l’extinction.
    Je suis persuadé d’ailleurs qu’avec tout ces produits l’humain normal sera plus capable de procréer. Va falloir qui passe par un labo. Et avant le labo, il devra passer des test….etc etc…

    Bienvenu à Gattaca.

    J'aime

  5. cette technologie est juste formidable le problème et sont application plus précisément qui l’utilisera dans quelle but. éradique la stupidité ou le handicape ne pensé vous pas que ce serait bien ?

    J'aime

  6. L’homme se prend pour Dieu !
    Bienvenue à Gattaca ! Ce film est en avance de plusieurs décennies. Il parle des dérives de cultures de clones pour les organes humains supplémentaires.Viendra un jour la discrimination des être humains normaux par les humains OGM

    J'aime

    • Bienvenue à Gattaca ne parle pas de la culture de clone, mais d’eugénisme. La culture de clones, c’est dans the island.
      A part pour des applications spécifiques (spatial, militaires), je ne vois pas l’utilité de modifier notre patrimoine génétique. Et même dans ces cas, ce ne devrait pas être après un grand débat éthique.
      Pour ce qui est des maladies génétiques, pas la peine de faire des modifications génétiques, qui ne pourraient qu’amener de nouvelles maladies: il suffit de trouver les gênes responsables de la maladie, et ensuite de faire un diagnostique pré implantatoire chez les parents porteurs des gênes pour être sur qu’ils ne transmettent pas. C’est en quelque sorte de l’eugénisme, à faible dose, et on le fait déjà (perso ca me choque pas)

      J'aime

      • ouai super juste quelque application spécifique (militaires) MILLITAIRE les puissant en ont rien a foutre des autre qui se foute sur la gueule c est pas eux mais si les militaires ce révolte un jour il seron heureu de nou balancer une armée bien soumise et sans aucun libre arbitre

        J'aime

  7. le meilleur des mondes ? non le pire

    J'aime

  8. Une technologie extrêmement dangereuse, mais qui pourrait selon moi être bénéfique pour l’humanité. Avant de se lancer là-dedans, je crois qu’il faut mettre les pendules à l’heure et décider de ce que l’on fait avec cette boîte de Pendore. Est-il mauvais en soi de vouloir améliorer nos capacité? Cela dépend du point de vue, ce n’est pas universel. Mais il se pourrait bien qu’un jour la fécondation in vitro et la manipulation génétique pourrait devenir inévitable afin d’éviter l’afaiblissement de notre lignée génétique (et donc des maladies graves menaçant l’intégrité du nouveau-né).

    J'aime

    • regarde le effets des ogm sur notre organisme regarde l effet des ogm sur la nature c est benefique celon toi?

      J'aime

      • Je pense que c’est inévitable toutes ses avancées, au lieu de de les rejeter en bloc il faut instaurer un dialogue et les contrôler. Le progrès a du bon si la sagesse est au rendez-vous…

        J'aime

  9. Enfin ! Nous ne sommes que des sous-hommes comparé aux hommes de demain!

    J'aime

  10. Brave New World !

    J'aime

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :