Flister : Une technologie qui permet aux pompiers de contrôler votre autoradio

Flister : L'outil qui permet aux pompiers de contrôler votre autoradio

Flister : L’outil qui permet aux pompiers de contrôler votre autoradio

Il s’appelle Flister. C’est un outil révolutionnaire — tout au moins dans l’Hexagone — dont vient de se doter la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), qui intervient dans la capitale et les trois départements de la petite couronne (92, 93 et 94).
Pour que la voiture ne soit plus une bulle étanche coupée du monde extérieur et de ce qui se passe sur la route, Flister se charge d’intervenir directement sur l’autoradio des automobilistes, histoire de leur signaler qu’un véhicule prioritaire d’urgence se trouve juste derrière eux.

Le système, embarqué dans les camions des pompiers, diffuse aux conducteurs qui se trouvent à proximité un message d’alerte sonore qui interrompt momentanément le programme écouté. Il peut même être couplé avec un texte défilant si l’autoradio possède un écran. Flister, déjà utilisé depuis quatre ans par les services de secours néerlandais, est également efficace sur lecteurs CD, DVD et MP3.
Aujourd’hui, le dispositif est simplement en cours d’expérimentation, mais, s’il montre son efficacité, il pourrait être étendu et pérennisé. Quoi qu’il en soit, il sera définitivement installé sur six ambulances de réanimation de la BSPP.

Source : Le Parisien



Catégories :France, Sécurité, Technologie

Tags:, , , , , , ,

10 réponses

  1. Cette technologie n’a rien de nouveau, et seule son application l’est. Il est aujourd’hui possible pour tout un chacun de diffuser sa propre musique dans un petit rayon, rayon limité uniquement par les textes régissant les modalités d’émissions sur les bandes FM.
    La société qui a créé ce dispositif ne fait que proposer une application utile pour parer à plusieurs phénomènes problématiques :
    – La pollution sonore : moins de « Pin pon » dans vos oreilles fragiles ;
    – La lassitude des automobilistes (qui ne se poussent plus) ;
    – La difficulté toujours plus grande pour les véhicules de secours de cheminer vers l’intervention.

    D’autre part, ce système a des limites que vous ne comprenez pas : il suffit que votre radio soit éteinte, que vous écoutiez un CD, que vous soyez branché sur votre lecteur MP3, et cela ne marche pas.
    De plus, il ne s’agit pas d’un système qui brouille les ondes pour imposer la sienne, mais d’un système qui utilise le RDS pour déplacer le curseur sur la fréquence émettant le message. Un simple clique vous remet sur votre programme favori.

    Si dérive il doit y avoir, notez bien que çà fait des dizaine d’année que ce type de dispositif est fonctionnel, et qu’ils n’ont pas attendu que les pompiers en ai l’utilité pour le développer. Les exemples que vous citez sont extravagant car ils relèvent de sujet de société tout autre.
    Alors que l’intérêt de ce type d’objet est bien maitrisé, et peut sembler évident au delà de toute propagande, de manière très rationnelle, l’euthanasie et la guerre « pour notre bien » sont des sujets soumis à controverse.

    Votre digression sur la carte vitale et le pass navigo est un bon révélateur de votre état d’esprit. Vous vivez de votre paranoïa en voyant systématiquement les dérives. Au final, c’est une position globalement anti progrès qui vous convient le mieux. Vous auriez interdit l’arrivée de l’électricité, en son temps, pour éviter qu’on en arrive aujourd’hui au taser ? Auriez-vous interdit la maitrise de la fonderie, qui a engendré l’amélioration de tant d’armes ? Et que dire de la poudre ?

    Il nous importe d’avoir des gens qui, comme vous crient haut et fort les risques à venir, et imaginent le pire. Mais j’espère heureusement que chacun d’entre nous conservera un libre arbitre suffisant pour pondérer vos commentaires à leur juste valeur, et se forger une opinion plus nuancée.

    J'aime

    • Merci de votre réponse. Ce qui m’étonne toujours dans des remarques comme la vôtre, c’est la référence au progrès. Comme si c’était un mot magique. Dès qu’une faille est repérée dans des dispositifs utilisés à des fins qui peuvent devenir très rapidement douteuses, c’est que votre interlocuteur est CONTRE le progrès, d’où votre ironie sur l’électricité et la fonderie !

      LE PROGRES technique n’est pas forcément un progrès social. Ensuite, il est important de toujours se poser des questions sur l’utilisation de techniques qui peu à peu vous rendent totalement dépendants.

      Un exemple : l’électricité. Grâce à cette technique, nous pouvons tous faire beaucoup plus de choses qu’autrefois : des réfrigérateurs, des machines à laver, des ordinateurs, des ascenseurs dans des tours gigantesques… Mais essayez de nos jours de trouver UN mode de chauffage qui n’utilise pas l’électricité ! Les chaudières à gaz, au fioul, au bois, au charbon nécessitent TOUTES un allumage électrique. Si bien que vous n’avez plus accès à aucune source de chauffage ou eau chaude si cette énergie vous manque… Or, en cette saison, nous voyons combien EDF (et s’il y avait des concurrents réels ce serait pareil) a du mal à gérer des aléas climatiques pourtant banals (froid en hiver, chaud en été, comme c’est original !) Et il faut plusieurs jours pour remettre en service. Si vous cherchez à utiliser du solaire ou de l’éolien, pratiquement aucune installation individuelle n’est disponible en France, vous êtes obligé de passer par le réseau en vendant puis rachetant !

      D’autre part, comme toute la société s’est fondée sur cette énergie, c’est un talon d’Achille pour elle. Or, il y a eu des expériences réalisées par les Russes à la chute de l’Union soviétique, où des ondes magnétiques pertubatrices ont totalement détruit TOUS les appareils dans un pâté de maison où se situait une radio « libre » dans un pays d’Europe de l’Est : je n’ai pas retrouvé immédiatement les notes prises à l’époque pour l’information détaillée exacte. Peut-être certains s’en souviennent-ils ? Ce qui veut dire qu’en cas de volonté de nuire à grande échelle, ou parce qu’un pays ou une partie d’un pays refuse d’obéir, il suffit de couper ou détruire par magnétisme toute alimentation électrique et plus personne ne peut survivre : pas d’eau, pas de chauffage, pas d’alimentation, pas de transport…

      L’électricité et le progrès qu’elle a représenté n’est pas en cause. C’est la dépendance totale et acceptée qui l’est. Parce que pour avoir un jugement libre, il faut être autonome pour les besoins vitaux, au moins à une échelle communautaire.

      Les remarques faites au sujet de cette information démontraient justes qu’elle était un pas vers une intrusion OBLIGATOIRE dans la sphère privée. Que le dispositif existe et puisse être volontairement actionné ou non, est une chose. Qu’il vienne perturber à tout moment sans possibilité de le refuser ne l’est plus. Pour l’instant, c’est pour les pompiers, puis ce pourrait être pour diffuser des messagges de la police, puis pour de la propagande si nos institutions changeaient (notre mode de vie « démocratique » n’est pas pérenne et peut disparaître. Ce jour-là, tout serait déjà en place…)

      Juste un mot pour le pass Navigo. Vous devez fournir votre nom et votre adresse + un téléphone et une adresse Internet + VOTRE DATE DE NAISSANCE !!!! Comme il n’est pas encore obligatoire d’avoir un numéro de téléphone ni une connection Internet, vous pouvez justifer de ne pas communiquer ces coordonnées . Mais qui l’a fait ? En revanche, pouvez-vous m’expliquer à quoi sert pour voyager dans Paris de communiquer sa date de naissance ? Eh bien, si vous ne la donnez pas, vous n’avez pas de carte, sauf à prendre une carte pour touriste, payante. Pourquoi ? Du temps de la carte Orange, cette information n’était pas demandée. Maintenant, vous avez donc la possibilité de suivre à la trace depuis les ordinateurs centraux TOUS les déplacements que vous voulez en retrouvant très précisément les gens suivis. J’imagine que pour l’instant, ce n’est pas très utilisé. Mais potentiellement, c’est un grave danger pour la liberté de circulation individuelle. Qui s’en est ému ?

      Ma position est-elle plus claire ? Vous pouvez penser qu’il s’agit de science-fiction. Je le voudrais bien. Mais le parcours historique de nos pays montre que les dérives se construisent en silence et qu’il est toujours trop tard quand elles arrivent au grand jour.

      J'aime

  2. mettez vous a la place des gens qui vont être sauver

    J'aime

    • Voir la réponse ci-dessus ! Je n’ai absolument rien contre les pompiers ! La technologie acceptée pour eux (pour sauver des gens), ensuite, c’est pour la police (pour favoriser la sécurité), puis l’armée (pour contrôler ceux qui ne sont pas fiables), puis des milices (parce que certains ne pensent pas comme eux). Quelqu’un a parlé d’une grenouille qui est mise dans une marmite d’eau froide. Ensuite, l’eau est mise à chauffer doucement : c’est agréable, c’est tiède. Puis progressivement, l’eau est chauffée un peu plus, ça fait toujours du bien, c’est relaxant… Encore un peu, un peu plus… et à un moment ça bout, et la grenouille est cuite. Elle ne s’en est pas rendu compte. Si elle avait été mise dans de l’eau bouillante dès le début, elle aurait essayé de sauter pour sortir de la marmite. C’est ça qui est pointé dans l’information qui nous a été transmise.

      J'aime

  3. pour sauver une vie ? pensez ci CA serai votre mère ,père femme , ou enfants que diriez vous dégage

    J'aime

    • Toutes les guerres sont lancées apparemment pour sauver des vies, des gens : en Irak, en Afghanistan, en Lybie… Le problème social ne se situe pas à l’échelle individuelle : nous souhaitons tous ce qu’il y a de mieux pour nos proches, bien sûr. Mais à l’échelle d’un pays, ce type de dispositif est dangereux parce qu’il finit toujours par aboutir à des dérives : la tentation est trop grande pour les gens de pouvoir. L’euthanasie est un autre bon exemple : pour un cas particulier, ce peut être la meilleure solution. Mais l’autoriser légalement, c’est ouvrir la boîte de Pandore…

      J'aime

  4. rien à voir avec la liberté ce dispositif … je pense aussi à un autre problème, c’est celui des sourds, comment fera-t-on pour minimiser encore les dégâts, je pense à des bornes installées un peu partout (où la circulation est dense) qui s’allumeront à l’approche des pompiers en missions .

    J'aime

    • un comique toi et pour ceux qui on pas de cerveau comme toi ..ta une solution ?

      J'aime

    • Le problème, c’est que c’est toujours « pour notre bien » que sont inventés les dispositifs les plus répressifs. Parce que pour l’instant, ce sont les pompiers, mais ensuite… Nous croyons vivre dans un pays « normal » (le mot est à la mode !) ; et puis, un jour, ce n’est plus vrai. Mais tout ce qui a été mis en place, la carte Vitale, les connexions entre tous les fichiers administratifs (pour la simplification et la facilité des usagers – ou usagés ?), le système Navigo à Paris et l’équivalent partout ailleurs… Tout cela est tout prêt pour le jour où… Or ce jour est lentement préparé mais il est construit pour que nous soyons « libres »… de quoi ? De consommer ? Nous ne sommes plus des clients, simplement des consommateurs qui ouvrent la bouche et qu’on emplit de tout ce qui ne sert à rien mais qui permet des transferts de richesse et de pouvoir pour un tout petit nombre. C’est ça qui se cache derrière une apparente bonne action. L’intrusion dans la sphère privée, à tout prix, pour qu’elle soit réduite et peut-être disparaître. Relire de toute urgence ‘Le Meilleur des mondes’ d’Huxley. Tout est en train de se produire alors qu’il a été écrit dans les années 30…

      J'aime

  5. les pompiers contrôlent notre autoradio, les services de sécurité notre téléphone portables, facebook et twitter notre opinion Au nom de la liberté , l’homme perd peu à pau sa liberté.

    J'aime

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :