Syrie : Les rebelles de l’ASL utilisent des prisonniers pour des attentats suicides

La BBC a censuré un article et une vidéo montrant les rebelles de l’ASL en train de forcer un prisonnier à commettre un attentat suicide, sans doute parce que cela ne collait pas très bien avec l’image de « courageux combattants de la démocratie » qu’il convient de leur accoler. Cependant, la séquence a été sauvegardée par des internautes …

La vidéo montre des rebelles de l’Armée syrienne Libre préparant une bombe qui est chargée à l’arrière d’un camion pour exploser à un poste de contrôle du gouvernement dans la ville d’Alep.

Le reportage montre comment les rebelles ont réquisitionné un appartement appartenant à un capitaine de la police syrienne. On voit les rebelles se moquant des photos de famille du capitaine de police et batifolant joyeusement dans sa piscine.

La vidéo montre ensuite un prisonnier qui, selon les rebelles, appartiendrait à une milice pro-gouvernementale (shabbiyas). Ecchymoses et autres séquelles de torture sur son corps sont expliquées comme ayant été causées par ceux qui l’avaient capturé avant qu’il ne soit pris en charge par les rebelles qui eux, font mine de bien le traiter, lui offrant une cigarette et lui proposant une douche.

Ensuite, les rebelles lui affirment qu’il va faire l’objet d’un échange de prisonniers. Le prisonnier a les yeux bandés et on lui dit de conduire un camion vers un poste de contrôle du gouvernement.
« Ce qu’il ne sait pas, c’est que le camion est celui qui a été chargé de 300 kilos d’explosifs au début du film », affirme le narrateur.

Le clip montre ensuite les rebelles revenant déçus après qu’il se soit avéré que le détonateur à distance a fait long feu et que la bombe n’a pas explosé.

Le narrateur de la BBC admet que forcer les prisonniers à devenir des kamikazes « serait certainement considéré comme un crime de guerre. »
Les reporters du New York Times qui ont réalisé la vidéo, affirment qu’ils n’avaient aucune connaissance du complot. Une version plus longue du film est sur le canal YouTube du New York Times. Un film à la gloire des combattants rebelles pompeusement nommés « Les Lions du Tawhid ».

Quelques heures seulement après sa mise en ligne, l’article a subitement disparu du site de la BBC pour ne plus laisser apparaitre qu’un message « 404 NOT FOUND ».

En outre, une version YouTube de la même vidéo initialement publié sur le site officiel « BBC News 2012 » a été également supprimé. YouTube prétend que la vidéo a été retirée après une « revendication du droit d’auteur par la British Broadcasting Corporation » pourtant la vidéo n’a pas été envoyée par un tiers, mais a bien été postée sur le canal officiel de la BBC , comme la capture d’écran ci-dessous le prouve.

Il semble clair que cette vidéo a été supprimée car elle ne collait pas avec la « narrative » officielle des médias nous présentant les rebelles comme des « combattants de la liberté » mais plutôt avec celle du régime de Damas les qualifiant de « terroristes », obligeant la BBC à opérer un rétropédalage en catastrophe quelques heures seulement après avoir bien imprudemment publié cet embarrassant reportage sur son site et sa page YouTube.

Source : Agoravox / Gaideclin / Le Journal du Siècle



Catégories :ASL, Attentats, BBC, New York Times, Syrie, Terrorisme

Tags:, , , , , , , , , , , ,

4 réponses

Rétroliens

  1. Syrie : Les rebelles de l’ASL utilisent des prisonniers pour des attentats suicides «
  2. Syrie : Des rebelles obligent des enfants à décapiter des prisonniers « Le Journal du Siècle
  3. ATTENTION – LA VIDÉO SUIVANTE EST INTERDITE AU MOINS DE 18 ANS ET AUX ÂMES SENSIBLES « Francaisdefrance's Blog
  4. Syrie : Des rebelles obligent des enfants à décapiter des prisonniers « Réseau vox populi

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :