Laurent Joffrin veut censurer Internet car de « fausses » informations y circulent

Le patron du Nouvel Observateur plaide pour une plus forte régulation d’Internet, parce que les internautes s’échangent de fausses informations alors que les « vraies informations » sont dans les journaux.

Dans un éditorial en forme de réquisitoire, le patron de la rédaction du Nouvel Observateur s’en prend au manque de régulation sur Internet, qui permet aux gens de faire circuler n’importe quoi par e-mail.

L’objet du courroux est ce texte sur la commission Jospin, qui affirme que la « Commission de rénovation et de déontologie » présidée par l’ancien Premier ministre coûterait au total plus de 2,2 millions d’euros, essentiellement en rémunérations des membres. « Tout est faux dans ces accusations« , corrige Joffrin, qui s’énerve de ce que « par capillarité, de boîte e-mail en boîte e-mail, le texte circule sans que personne ne puisse s’y opposer et sans que les vraies informations sur le sujet, publiées par la presse sérieuse, ne soient jamais prises en compte« .

« Les adversaires de toute régulation d’Internet devraient – parfois – réfléchir aux implications de leur allergie à toute application à la toile des règles professionnelles ou des lois en vigueur dans les autres médias« , critique le patron de presse. Lorsqu’il était le directeur de Libération, Joffrin avait voulu taxer les FAI puis taxer Google, pour financer les « rédactions, qui sont les auxiliaires du bon fonctionnement de la démocratie« . « Il faut rappeler que si le Net est un magnifique outil de diffusion, il ne produit rien« , avait aussi osé écrire Laurent Joffrin.

Comme modèle de régulation d’Internet, le chantre de la déontologie professionnelle à géométrie variable avait apporté son soutien à la loi Hadopi. Mais cette fois, l’on voit mal ce que veut Laurent Joffrin, concrètement ?

Comme il le dit lui-même, « il est très difficile d’engager des poursuites en diffamation contre un texte anonyme‘ » et « ceux qui le font circuler n’encourent aucune sanction« . Faut-il donc désormais contrôler ce que les internautes s’envoient par e-mail comme correspondance privée, pour vérifier qu’ils ne s’envoient pas de fausses informations, comme les libelles circulaient autrefois sous le manteau (le droit de la presse, qui s’applique sur Internet comme ailleurs, aux sites de presse qui ont pignon sur rue comme aux blogs amateurs, prévoit déjà des sanctions pour la diffusion de fausses nouvelles) ?

Peut-être Laurent Joffrin veut-il plutôt obliger les internautes à recevoir dans leur boîte à lettres les journaux sérieux comme Le Nouvel Obs, pour avoir enfin les « vraies informations » ?

Il est étonnant qu’en sa grande sagesse, Laurent Joffrin ne comprenne pas que le problème n’est pas Internet ou le manque de régulation d’Internet, mais les internautes et l’éventuel manque d’éducation des internautes. Certains manquent peut-être de l’éducation nécessaire pour prendre avec recul les informations qu’ils reçoivent. Comme ils manquaient hier d’éducation pour prendre avec recul les informations qu’ils lisaient dans les journaux. Aucune source quelle qu’elle soit ne détient jamais la vérité en toutes circonstances. L’enjeu est de savoir comparer les sources, de pouvoir être auteur de sa propre réflexion.

C’est un enjeu d’éducation nationale, pas de censure.

Source : Le Nouvel Obs / Numerama



Catégories :Censure, Internet, Laurent Joffrin, Le Nouvel Observateur, Surveillance

Tags:, , , , , , , , ,

14 réponses

  1. Mais quelle sous-merde !

    J'aime

  2. C’est triste…
    Justement censurer un media rend vite le « faux » plus « vrais » (même si le concept vérité indestructible du net est asses biblique, pour de l’informatique c’est asses ironique^^) que nature et se quelque soit la véracité l’info posté par les webjournaliste voir le blogger (évidemment qu’il y a pas mal d’info mal traité sur le net… y a pas que la tv ou les journaleux bossent mal^^)

    J'aime

  3. Qui peut encore accorder quelqu’importance à ce que raconte Joffrin?

    J'aime

  4. Il faut l attraper se clown avant qu il n’agisse concretement,lui et tous ceux qui se mettent en travers de la liberté

    J'aime

  5. l’hétérophobie fait peur au point de sencuré…!!!

    J'aime

  6. Monsieur Laurent Joffrin dans vos journaux il n’y a que les résultats sportif qui sont réel…
    le reste n’est que manipulation, merci internet…

    J'aime

  7. Supprimer la liberté de s’informer…
    M Joffrin, mon grand-père vous aurait traité de jean-foutre

    J'aime

  8. ils peut dire ce qu’il veut c’est trop tard, la révolution est programmée…

    J'aime

  9. C’est marrant. Le Nouvel Obs qui était pour la license globale, contre les vilains artistes qui voulaient plus de répression envers le téléchargement illégal. jen jacaques Goldman avait d’ailleurs dit qu’il serait d’accord avec Le Nouvel Obs si celui ci acceptait d’être photocopié et distribué gratuitement.

    J'aime

  10. Je peux imaginer que les informations qui circulent sur internet ne soient, pour la plupart, pas du tout du goût de monsieur Laurent Joffrin, mais en quoi cela peut-il le gêner? serait-il pour censurer la liberté d’expression ? Qui est son patron à Libération, n’est-ce-pas Rotschild ? alors, on a tout compris. Monsieur Joffrin, continuez à distiller votre poison dans Libération, croyez à vos mensonges et à vos
    manipulations, et laissez-nous « la mauvaise information  » d’internet. Dites- moi ce que vous lisez, je vous dirai qui vous êtes. A chacun sa vérité.

    J'aime

    • Il y a en effet beaucoup plus de VÉRITÉS circulant sur internet que dans tous les imprimés papiers .. Nous savons qui les commandent ceux qui publient sur le papier et qui les commandites et nous savons même pourquoi!!!

      J'aime

  11. c’est l’hopital qui se fou de la charité encore une fois

    J'aime

Rétroliens

  1. Laurent Joffrin veut censurer Internet car de “fausses” informations y circulent «
  2. Les malades du clic | pfyoussouf

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :