L’Internet russe bientôt semblable à l’Internet chinois ?

L'accès à la version russe de Wikipédia est impossible aujourd'hui, la page d'accueil du site invitant les internautes à se mobiliser contre un projet de loi relatif au Web. Cette initiative n’est pas sans rappeler le vaste black-out du Net ayant eu lieu il y a six mois aux États-Unis, en opposition aux projets SOPA/PIPA.

L’accès à la version russe de Wikipédia est impossible aujourd’hui, la page d’accueil du site invitant les internautes à se mobiliser contre un projet de loi relatif au Web. Cette initiative n’est pas sans rappeler le vaste black-out du Net ayant eu lieu il y a six mois aux États-Unis, en opposition aux projets SOPA/PIPA.

Sur la page d’accueil de Wikipédia Russie, se trouve un message tout droit inspiré de celui affiché il y a quelques mois par la version américaine de l’encyclopédie en ligne : « Imaginez un monde sans la connaissance libre. La Douma d’État [équivalent de l’Assemblée nationale, ndlr] va tenir une seconde audience visant à modifier la « loi sur l’information », ce qui peut conduire à la création d’une censure extra-judiciaire de l’internet en Russie, y compris la fermeture de l’accès à Wikipedia en russe ».

La Douma, la chambre basse du Parlement russe, a adopté mercredi 11 juillet des amendements controversés à une loi sur l’internet, provoquant des protestations, nombre d’observateurs redoutant qu’ils ne visent à censurer la Toile en Russie.

La loi amendée doit maintenant être adoptée par la chambre haute du Parlement, le Conseil de la Fédération, et être ensuite ratifiée par le président Vladimir Poutine.

Les amendements, qui ont déjà été votés par la Douma le 6 juillet en première lecture, visent à la mise en place d’un registre fédéral qui réglementerait l’activité des sites Internet contenant des informations interdites par la loi, obligeant leurs propriétaires ou les fournisseurs d’accès à les fermer. La loi cible des sites diffusant de la pornographie à caractère pédophile, faisant la promotion de la consommation de drogue ou donnant des conseils pour se suicider. Mais il n’y est pas précisé à quel organisme fédéral reviendraient les décisions dans ce domaine.

Protestation contre le projet de loi 89417-6

Dans la ligne de mire de l’encyclopédie en ligne : le projet de loi n°89417-6. Comme l’expliquait l’association Reporters Sans Frontières il y a près d’un mois, ce texte autoriserait la création d’un registre des domaines et des sites Internet proposant des contenus interdits en Russie. Des informations relatives à la pornographie, à la promotion du suicide ou à l’usage de drogues pourraient ainsi être concernées. Seulement, comme le note l’association, la définition des critères conduisant un site à être inscrit sur cette « liste noire » demeure ambiguë. Ce registre serait géré par une agence fédérale nommée par le gouvernement, et pourrait également être enrichi par des décisions de justice.

Wikipédia Russie s’alarme toutefois de grands risques de dérives : « Les lobbyistes et militants qui soutiennent les amendements font valoir qu’ils sont exclusivement dirigés contre des contenus comme la pédopornographie et « des choses comme ça ». Mais l’adoption des dispositions qui seront discutées aujourd’hui se traduira par la création d’un système analogue au grand « Firewall » de Chine ». Et de conclure : « La pratique du droit, telle qu’elle existe en Russie, annonce une forte probabilité de scénario du pire, dans lequel l’accès à Wikipedia sera bientôt fermé dans tout le pays ».

Le 9 février dernier, le président Poutine avait assuré que « les phénomènes négatifs, que l’on retrouve évidemment partout, y compris sur Internet, ne doivent pas être utilisés comme un prétexte pour limiter la liberté du Net », comme le note RSF sur sa page dédiée à la Russie.

Rappelons que la Russie est considérée comme un pays « sous surveillance » par RSF, au même titre que la France. L’adoption de cette loi pourrait toutefois permettre au pays de grimper dans le classement…

Source : PCInpact / Le Monde

A lire aussi : Russie : Poutine lance l’assaut contre les opposants



Catégories :Big Brother, Censure, Internet, Russie

Tags:, , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Russie : Poutine mène l’assaut contre les opposants « Le Journal du Siècle

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :