L’eau solide qui pourrait révolutionner l’agriculture mondiale

Sergio Rico, ingénieur chimiste mexicain, est l'inventeur de la pluie solide

Sergio Rico, ingénieur polytechnicien mexicain, est l’inventeur de la pluie solide, une potion magique très simple qui pourrait révolutionner l’agriculture mondiale.

Depuis une dizaine d’années, le Mexique subit des sécheresses terribles dans le nord du pays. Sergio Rico, sensible aux problèmes de pauvreté, de famine et de migration, a cherché comment mieux utiliser les faibles pluies qui tombent malgré tout sur ces zones arides.

« En travaillant sur la récupération de l’eau de pluie, déclare Sergio Rico, nous avons trouvé le moyen de la solidifier pour lui donner une autre valeur. Je me suis inspiré des couches pour bébés qui permettent d’absorber un liquide dans un minimum d’espace, et c’est à partir de là que j’ai eu l’idée de transformer l’eau de pluie en la gardant sous forme moléculaire dans un acrylate très absorbant dont la caractéristique est d’emmagasiner jusqu’à 500 fois son poids en eau sans en modifier la structure chimique. »

L’eau de pluie, captée des toits, est canalisée vers un réservoir dans lequel il suffit de verser une dose de 1,5 gramme de polyacrylate de potassium pour 1 litre d’eau. En 15 minutes, on assiste au processus de solidification de l’eau. Se produisent alors une ionisation et une précipitation qui permettent aux molécules d’eau de se coller aux polymères, ce qui donne de l’eau en grains, à l’état solide. Avec ce procédé, plus besoin de pompes, de tuyaux, d’énergie électrique, de camions-citernes pour transporter le liquide. L’eau solidifiée peut se mettre dans des sacs en plastique que l’on peut stocker facilement jusqu’à en avoir besoin.

Les plantes n’ont aucun stress

Le polyacrylate de potassium permet de gélifier les liquides et de les réhydrater autant de fois que l’on veut pendant huit à dix ans. C’est une sorte de poudre blanche qui ressemble à du sucre. Pour le mélange, le chimiste mexicain, qui connaît bien son pays, utilise comme unité de mesure la capsule de n’importe quelle bouteille de boisson gazeuse, car il sait que les paysans des hameaux ou des petits villages auxquels s’adresse en priorité cette technologie ne possèdent pas une balance précise permettant de peser 1,60 gramme de polyacrylate.

Pour démontrer la fiabilité de son invention, Sergio Rico a comparé dans l’État du Sonora, où le thermomètre monte facilement au-dessus de 45 degrés, deux systèmes d’irrigation. Avec le système traditionnel, où le paysan attend la saison des pluies pour arroser son champ, le rendement est de 600 kilos de maïs pour un hectare. Dans le champ d’à côté, la même culture avec de la pluie solide a permis une récolte de 10 tonnes par hectare !

Les résultats sont incroyables, car la racine des plantes est maintenue humide pendant plusieurs mois et se réhydrate chaque fois qu’il y a une ondée ou un petit arrosage. La plante n’a, d’autre part, aucun stress, car elle sait qu’elle peut compter sur l’exacte quantité d’eau qui lui est nécessaire sans qu’il y ait de déperdition, car l’eau solide ne s’infiltre pas dans la terre ni ne s’évapore.

Nul n’est prophète en son pays

Sergio Rico améliore sa technique depuis cinq ans. Il a déposé un brevet dans le monde entier sous le nom de « Silos de Agua ». Sa technique est déjà employée avec succès en Inde pour les cultures de fruits, de cacahuètes, de coton, de blé et palmes. Avec un système traditionnel, ces cultures requièrent une irrigation de 80 litres d’eau par semaine, avec l’utilisation de l’eau solide, il ne faut que 50 litres tous les 3 mois. Un même succès en Colombie, en Équateur, en Espagne et au Portugal où son procédé est utilisé pour les cultures en serres ou dans les programmes de reforestation.

« Les agriculteurs, qui connaissent les coûts de production, sont les plus intéressés, car ils voient immédiatement les économies d’eau qu’ils vont faire avec notre produit. »

Silos de Agua est très bon marché puisque le sac de 25 kilos pour un hectare ne coûte que 400 euros et dure 10 ans.

Autre avantage, l’eau solide se transporte facilement, ce qui est très pratique pour les lieux difficiles d’accès, que ce soit à dos de mule ou en hélicoptère. Les grandes sociétés agricoles mexicaines commencent à s’habituer à cette nouvelle technologie et ont de plus en plus souvent un stock d’eau solide au cas où les pluies cesseraient avant la récolte.

C’est également un produit idéal pour arrêter les incendies. En déposant à même le sol des sacs d’eau solide, les feux rencontrent une masse d’humidité qui ne s’évapore pas, ils s’éteignent d’eux-mêmes sans mettre en danger la vie des pompiers.

Le rêve de Sergio Rico serait bien sûr de convaincre le ministre de l’Agriculture du Mexique de lancer une campagne d’information et d’assistance technique pour permettre aux zones les plus touchées par le changement climatique d’optimiser l’usage de l’eau de pluie. Il aimerait voir sa technologie au service des paysans mexicains les plus démunis. Pour l’heure, il ne recueille que des applaudissements, des diplômes et de bonnes paroles.

Sources : WIFUproject / Le Point / Le Journal du Siècle



Catégories :Eau, Science, Technologie

Tags:, , , , ,

58 réponses

  1. Bonjour,

    En effet c’est un sujet très intéressant!
    Néanmoins une certaine confusion, liée au manque de communication
    20 ans que le produit existe oui même plus.

    La Pluie Solide® permet d’incroyable économie d ‘eau et évite le stress hydrique. De fait les plantations en sont plus vigoureuses, plus productives.

    Nous répondrons à vos interrogations et lèverons toutes sortent d’inquiétude, dont la première est :

    quantitée maximale pour un hectare = 400 kilos ( pour des pastèques dans le désert)

    Poser 16 sacs de 25 kilos ou repartisser 400 paquets de sucre en poudre sur un terrain de Foot Ball cela fait finalement bien peu.

    Maintenant interrogez-vous sur les 70 000 tonnes/an d’intrants que nos Agriculteurs Français sont dans l obligation de mettre dans nos sols.

    Bien évidement, il est préférable de ne rien mettre du tout et d’avoir une végétation luxuriante de toute part où c’est nécessaire.

    Hélas derrière nos écrans respectifs nous ne considérons pas toujours l’effroyable ré-alité de l’état véritable de la situation au niveau de NOTRE petite planète.

    Avancé du désert, désertification… démographie… flux migratoire..

    Assurément cette technologie est respectueuse de l’environnement bio-fractionnable non toxique ( institut Pasteur) et se décompose naturellement en CO2 – H20 et composés azotés.
    La Pluie Solide® est homologuée pour la France par le Ministère de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

    Cette technologie pour une révolution verte sera disponible dès Janvier 2014.

    Bien à vous tous

    ANET Team

  2. Je suis impatient de voir la première vidéo de torture/exécution à l’aide du polyacrylate de potassium.
    Est-ce que à votre avis ça peut être bon pour faire parler des prisonniers, ou est-ce qu’ils meurent rapidement en se tordant de douleur ?

  3. je suis ravi par cette découverte qui sera utile dans les zones sahéliennes. Félicitations au polytechnicien

  4. le principe est génial mais qu’en est t’il du cycle naturel de la vie ? l’eau contenu dans les nuages tombent sous forme de pluie, puis une fois sur terre s’évapore et le cycle recommence. sauf que la avec ce produit visiblement l’eau ne s’évapore plus, dans des zones ou il ne pleut pas souvent, si il n’y a plus d’évaporation d’eau il finira par ne plus pleuvoir du tout. et dans les zones montagneuses il ne faudra pas compter sur les vents pour apporter des nuages d’ailleurs. pour n’importe quel autre domaine la plupart des gens auraient hurlé au scandale, de ne pas jouer au apprenti sorcier et laisser la nature tranquille. alors coté procédé c’est une chose mais coté solution c’est à voir sur le long terme.

  5. le principe est génial mais qu’en est t’il du cycle naturel de la vie ? l’eau contenu dans les nuages tombent sous forme de pluie, puis une fois sur terre s’évapore et le cycle recommence. sauf que la avec ce produit visiblement l’eau ne s’évapore plus, dans des zones ou il ne pleut pas souvent, si il n’y a plus d’évaporation d’eau il finira par ne plus pleuvoir du tout. et dans les zones montagneuses il ne faudra pas compter sur les vents pour apporter des nuages d’ailleurs. pour n’importe quel autre domaine la plupart des gens auraient hurlé au scandale, de ne pas jouer au apprenti sorcier et laisser la nature tranquille. alors coté procédé c’est une chose mais coté solution c’est à voir sur le long terme.

  6. qu’ils enlevent le bouchon sous la bouteille qui contient l’eau solidifié voir si l’eau s’écoulera…. pfff encore une affaire qui sera cancerigene dans 10 ans.

  7. Bonjour à tous,

    Par ignorance, vous faites la promotion d’une vraie saloperie: faites ingérer cette substance par n’importe quel macro-organisme, et vous aurez la belle surprise de le voir crever en se tordant de douleur parce que le polymère absorbe l’eau de leur système digestif… Miam.
    Un vrai désastre écologique à venir: dispersé sur des centaines d’hectares, je n’ose même pas imaginer l’effet que cela aurait sur la faune… (de la limace au sanglier)

    Comme quoi il suffit de présenter quelque chose d’un bon côté pour que les plus écolos d’entre vous soient heureux… ex: « les bombes nucléaires c’est super, ça permet nettoyer une grande surface en un rien de temps ».

    Quant aux naifs qui crient au complot des sociétés phytopharmaceutiques: à votre avis, quelles sociétés vont produire ce polymère, si ce n’est les grands groupes de la chimie?

    à bon entendeur…

    • Enfin un commentaire intéressant parmi toute cette ignorance…Merci, je me sens un peu mieux. Mais malheureusement j’ai bien peur que celui-ci ait peu d’impact sur les naifs qui ont surement arrêté les cours de sciences au collège…

      PS: pour les curieux qui se posent des questions sur le produit, sa toxicité, et son utilisation faite quelques petites recherches sur les polymères, en particulier sur les polyacrylates. Intéressez vous à l’acide acrylique qui est le monomère servant à la fabrication de ce produit. Vous verrez bien que c’est loin d’être le produit miracle annoncé.

    • Ne pourrait-on pas piéger les nuages gonflés d’eau en faisant pleuvoir sur les régions de sécheresse, par un tir de … chimique, déclenchant la pluie? Stockage en période de pluies importantes dans des réservoirs souterrains liés à des conduits accessibles en cas de besoin pour l’irrigation?

      • Si les ensemencements de nuages avec de l’iodure d’argent pour faire pleuvoir et même du Baryum pour avoir ciel bleu en Chine mais serait probablement réservé a l’armée ,mais malheureusement sa se fait depuis bien trop longtemps et ont en voie les conséquences ; Inondations partout.. même dans le désert « Réchauffement Clima « .. mais bien sûr ( hahahaa ).
        Alors là du PolyAcrylate ne s’imaginons  » pas « 

  8. je me demande quels sont les impacts de la production de ces polymeres et leur temps de degradation, ainsi que de leur impact sur la circulation de l’eau souterraine. En effet, cette massed’eau retenue en surface est autant d’eau bloquee dans sa descente vers les nappes souterraines, ce qui en cas d’usage a grande echelle pourrait affecter l’hydrographie de la region…

  9. Actuellement l’approvisionnement en eau dans le monde entier est à 80% sous régie public. A l’opposé d’autres pays européens la quasi-totalité de la gestion du service d’eau est confiée au privé en France. Même aux USA seulement 20% de l’eau est géré par le privé alors que c’est un pays connu pour sa politique ultra-libérale ! Il faut aussi savoir que l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP … Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
    plus d’infos pour un retour en régie de l’eau sur http://www.activeau.fr/retour-regie-eau

  10. Cette methode pourrait resoudre bcp de probleme lies a l’agriculture. Toutefois, j’aimerais bien savoir le cout /hectare et son efficasite pour une eau saler .

  11. Plusieurs questions restes en suspend, notamment une qui n’a pas été évoqué: quel est l’impact de sa production?

  12. Apparemment, cet article fait débat, mais cela me semble très intéressant ! Quand les inventions ont du mal à se faire connaître, c’est souvent pour des raisons économiques, mais là, je n’en sais pas assez pour me faire une idée. Il y a tant de choses qui paraissent évidentes et bonnes pour la Terre et qui ne sont pas mises en oeuvre, qu’on se demande si les dirigeants vivent sur la même Terre que nous ou s’ils ont déjà une autre planque ailleurs… Cela semble écolo, même s’il est vrai qu’il faut encore de l’eau liquide pour que le produit soit efficace. Une réussite en beauté ?

  13. quand ça verrait le jour ? j’espère que ça ne va pas tomber dans les oubliettes comme  » les voitures qui marchent avec de l’eau »

  14. coucoune30
    Seul Diogène pourrait vous répondre :-)

  15. Petite question comme ça. Qu’arrive-t-il à ce polymère lors des récoltes? Quelqu’un pourrait m’éclairer?

  16. Petite question toute bête concernant ce produit. Lors des récoltes, qu’arrive-t-il au produit? À moins de récolter à la main et sans machinerie, je ne vois pas comment faire pour qu’il ne se retrouve pas enterré. Je n’y connais strictement rien, alors vous comprendrez mon interrogation!

  17. terra cottem c’est du polyacrylate de potassium mélangé à de l’engrais plus ou moins naturel…

  18. Ce procédé à été inventé en Belgique par un Botanicien du nom de Von Cottem. Le produit est homogué et porte le nom de TERRA COTTEM. Moi-même je l’ai utilisé en Algérie dans les zones arides de Tindouf dans les camps Sahraouis dans le cadre de la promotion de jardins familiaux.

    • Excusez la ponctuation, mon clavier est QWERTY:
      50l tous les 3 mois en zones arides. Ceci equivaut a 50 mm d’apport d’eau si les racines se developpent uniquement sur 1m2. L’evapotranspiration journaliere se situe entre 5mmpar jour et 9 mm/jour en zones arides, selon la periode. Soit un besoin potential de 150mm sur 1 mois. Comment une plante peut tenir 3 mois avec seulement 50mm sans pluie additionnelle et multiplier de surcroit la productivite.

  19. Verricio,
    Ce produit a été très à la mode en jardinerie il y a une dizaine d’années en France et probablement bien au delà . AUCUNES ÉTUDES DE TOXICITÉ n’ont été menées pour ni le moyen, ni le long terme, par ailleurs il est fait état de certains soupçons à propos de l’aspect cancérigène du polyacrylate de potassium,
    sous toutes réserves…

  20. L’utilisation de ce produit paraît résoudre la majorité des problèmes concernant l’eau. Il est même d’une efficacité telle que la poudre n’absorbera pas plus que sa quantité d’absorption maximale, ce qui ne dérange pas le cycle de l’eau. Biodégradable, cette substance respecte une idée durable de développement.
    Il faut par contre veiller comme l’a souligné Corto si-dessus à ce que l’eau ne puisse pas être privatisable, par le biais de textes, d’accords, ou par des moyens plus officieux si les gouvernements ne sont pas d’accord…

    Personnellement, je pense que l’eau solide et le condensateur graphène sont les deux inventions les plus révolutionnaires du siècle.

    Verricio
    Anonyme parmi les Anonymes
    La Vérité est foi d’Ordre

  21. Je m’en serre déjà pour les vacances et ouais, c’est pas mal du tout

  22. ca existe deja peut etre en un peu moins performant ca s’utilise principalement pour la culture de cana en exterieur en france, car le produit reste chere, je me permet de dire au passage que les cultivateurs de cannabis sont des maitres dans la production de vegetaux etant donnes qu’il peuvent se permettre des techniques qui sont pour le moment trop chere pour les autres types de plantes ou pas assez bien etudies… entre autre synergie entres differentes plantes, le sol, les champignons, les insectes,.. les cultures alternatives comme : hydroponie, aeroponie , aquaponie, culture indoor,…. avec cependant les memes effets catastrophique que du monosanto inc. feminisation des graines, qui revient a rendre les futurs graines  »steriles » ou non viable avec des tares genetiques, pour devoir en racheter au  »fabriquant » notament…

    http://www.hydropassion.eu/index.php?option=com_katapult&task=view&id=9&Itemid=27

  23. Je reste septique quant à l’impact écologique !… Surtout sur le micro climat de certaines régions arides, ne serait-il pas plus judicieux de construire des barrages et des plans d’eau…?

  24. chercheurs exclus,savants maudits. 5 tomes, de pierre lance.
    d’ou la phrase (( nul nest prophete en son pays ))

  25. 2 remarques:
    – « les feux rencontrent une masse d’humidité qui ne s’évapore pas », qui s’évapore plus difficilement (agit un peu comme un retardateur de flammes dépendant de la température de l’incendie et de la quantité de sacs d’eau « solide »)
    – ce produit est-il biodégradable, quel est son impact écologique ?

  26. Solution à court terme. Ce n’est pas en détruisant l’eau qu’il y en aura plus. Si l’eau ne peut plus s’évaporer pour retomber en pluie il y en aura de moins en moins, non? Tout cela me semble bien paradoxal…

  27. C’est une bonne et une mauvaise nouvelle… sa facilité de stockage, de transport, de manipulation…facilitera aussi son accaparemment et sa privatisation….. malheureusement.

  28. où acheter ce produit? c’est juste magique`!

  29. Les lobbys ne peuvent rien contre nous, diffusons, diffusons, un maximum…

  30. Enfin une bonne nouvelle.

  31. bravo à tout ces gens qui mettent leur intélligence au service de l’humanité et de la nature ; mais comme le dit si bien océane , la poignéé d’ordures sans scrupules qui ont le monopole de l’eau ne vérra certainement pas d’un bon oeil cette invention ; sergio rico ne receuille que diplomes et applaudissements ……et je gage qu’il n’aura rien d’autre car tout sera fait pour qu’il n’est rien d’autre , les lobbys malfaisants et cupides sont certainement à l’oeuvre pour lui barrer la route ;

  32. Extraordinaire!
    Enfin une nouvelle digne d’être fêtée
    Bravo et merci à ce brillant chercheur qui se préoccupe Du Vivant.
    La lutte est difficile certainement pour faire admettre cette invention dont on n’avait jamais entendu parler.
    Il en est toujours ainsi lorsqu’un bienfait peut être apporté à l’humanité et surtout aux plus démunis.
    Diffusons le plus largement possible cet article, qu’il fasse le tour du monde, envoyons le à nos élus, faisons de pétitions pour qu’il soit utilisé.
    Remercions cet homme et aidons le à sauver des vies.

    • Vous vous extasiez devant une nouvelle technologie sans utiliser un minimum votre cerveau… c’est très dangereux.. Comme le disait quelqu’un plus haut, qu’en est-il si des animaux absorbent cette substance, ou encore nous-même? On va mourrir tout bêtement car le produit va absorber toute l’eau de notre corps? Qu’en est-il de dégâts que cela peut provoquer à long-terme? Aucun test n’a été fait si on l’employait en gros dans l’agriculture..!
      Imaginons que ces cristaux se retrouve en quantité dans une rivière, et paf, la rivière se retrouve bloquée, ou asséchée?

      Bref, toutes les inventions qui sont là pour remplacer/imiter la nature sont mauvaises par défaut et finirons par nous nuire un jour ou l’autre.

  33. Rien de nouveau. Les gels de polymères avec capacité de rétention d’eau pour les cultures sont connus depuis plus de vingt ans !

    • alors pourquoi ne les a-t-on pas plus utilises depuis 2 decades ?.. j’ai fait des recherches en anglais ; cette technique est repertoriee dans les ‘technologies propres’
      (je me souviens avoir eu, il y a 6 ans, une livraison de roses en provenance du Canada, avec ce produit pour les garder fraiches, mais je ne savais pas que c’etait de l’eau solide)
      M. Rico a ete nomine au World Water Prize 2012, un prix decerne par le Stockholm International Water Institute. Il semble que de nombreux articles aient ete ecrits depuis… Apres tout, 20 ans pour qu’une invention soit connue…. Certains produits avec effets secondaires sont mis sur le marche bien plus rapidement… et il faut parfois 20 ans pourqu’ils soient declares comme dangereux.

      • où est l’innovation ?

      • De l’eau solide ?? On appelle ça de la glace non ?

        Un polymère qui absorbe de l’eau c’est tout simplement un gel et il en existe de nombreux et depuis longtemps.

        Je ne critiques pas le chercheur en question qui a en effet le mérite de vouloir faire avancer la science, mais plutôt les personnes telles que les journalistes et les commentateurs qui s’extasient sur des choses qui existent depuis des lustres.

        Je conseillerai à ces personnes d’ouvrir des livres de physique chimie pour combler leur ignorance et de lire des revues telles que Nature ou Sciences pour voir les dernières avancées dans de nombreux domaines pointus.

        Parce quand je vois un titre tel que « L’homme qui a inventé l’eau solide », j’ai envie de rire/pleurer/gerber.

    • Alors vous pouvez m’expliquez pourquoi les 3/4 des gens de la planète ne sont pas au cournat de ce système et pourquoi ça n’a pas été développé à l’échelle mondial (au grand public) ??? Je ne crois pas que ce soit pour le côté « innovation » mais plutôt pour l’information que cet article est présenté !

  34. information tres interessante ; dommage qu’elle n’ait pas ete plus diffusee.
    quel avenir en Europe et ailleurs ??? en sachant que le monopole de l’eau est dans les mains de quelques grosses societes internationales ; en 2013, nous en sommes au 6ème Forum mondial de l’Eau…

    http://www.worldwaterforum6.org/fr/le-forum/a-propos/

    ou des nantis bien payes se gargarisent de leur franc succes, alors que ce droit elementaire de l’eau pour chaque etre humain est loin d’etre une realite.
    je crois qu’il faudrait supprimer toutes ces instances internationales qui emploient tant de monde et depensent tant d’argent pour le soit-disant bien etre des populations mondiales, et s’en tenir a des inventions tres concretes telles que celle sus-rapportee.
    je suis sure que dans tous les domaines, il y a des solutions connues, mais qui si elles etaient mises en oeuvre, ruinerait ceux qui nous gouvernent (ex. labos pharmaceutiques)

    • Je suis en accord avec vos propos. Je voudrais vous entretenir sur votre texte, (c’est hors sujet). J’ai beaucoup apprécié votre expression  » telles que celle sus-rapportée ». Je suis consulté internet pour être sur que celle-ci pouvais se dire. Ce qui est le cas. Donc je l’utiliserais désormais à bonne escient. Je vous en remercie.

Rétroliens

  1. L’eau solide qui pourrait révolutionner l’agriculture mondiale | O LADO ESCURO DA LUA
  2. Neworder2012 » Blog Archive » L’eau solide qui pourrait révolutionner l’agriculture mondiale…

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 395 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :