Photos extrêmement rares de Paris en couleurs au début des années 1900

53 rue Cambon - 1918

Un véritable voyage dans le temps dans un monde dont les seules représentations étaient des photographies en noir et blanc et souvent de mauvaises qualités.

Bien que certaines de ces images pourraient ressembler à des photos modernes et certaines d’entre elles à des peintures, il s’agit de véritables photographies en couleurs, prises au début du 20e siècle, à Paris.

Toutes les images présentées ci-dessus ont été prises avec la technologie « autochrome » des Frères Lumière. C’est en 1903 qu’Auguste et Louis Lumière inventent et brevètent le procédé de photographie en couleurs : la plaque autochrome, qui permet une coloration à partir de minuscules grains de fécule de pomme de terre. Cette invention est tellement facile d’accès que la plaque autochrome est commercialisée dès 1907.

Le site http://www.paris1914.com/ réunit une série de magnifiques clichés du musée département « Albert Kahn » qui est consacrée au Paris des années 1900.

Le banquier Albert Kahn, désireux de laisser une empreinte de la période, envoya des photographes sur sur les cinq continents pour créer les « Archives de la Planète ». Sa fondation constitue aujourd’hui un fond d’environ 72000 autochromes.



Catégories :Histoire, Paris

Tags:, , , , , , ,

93 réponses

  1. Pas un seul noir ou arabe : la preuve que les français étaient des racistes frileux qui voulaient déjà pas d’étrangers chez eux.

    • Quelle reflexion à la con !!!

    • Commentaire absolument débile, inconscient et raciste.
      Noirs et arabes vivaient dans leur habitat « naturel ».
      P.S: je suis moi même un noir né en Afrique, grandi en Afrique

    • Le concepte d’immigration n’éxistait pas a l’époque.
      Pour l’Europe dans son ensemble, c’est une experience post-1945 ou l’Europe avait besoin de main d’oeuvre et ou plus généralement le concepte de nation etait refloué.
      La France est un pays ou l’immigration a commencé plus tot, a l’aube de la première guerre mondiale, l’Armée Francaise a été renforcée en masse par des troupes coloniales Africaines (Arabes & Noires), qui donc séjournaient en France. Ceci est une première en Europe, et a d’ailleurs été vivement critiqué par a peu près toutes les nations Européenes (Alliées ou enemies).

      Cela n’a pas vraiment a voir avec le racisme, plutot avec la geopolitique du temps.
      Meme aujourd’hui, le modèle Européen de multiracialisme est plutot unique. La majorité des nations non-occidentale sont encore homogène, telle la majorité des nations Asiatiques ou meme Africaines.

      Ce modèle n’est d’ailleurs pas entièrement implanté en Europe. Les critiques restent vive et pas seulement a l’extrème droite. Cameron, Merkel, sont parmis les grand chefs d’etats qui ne sont pas convaincu du modèle. Dans la majorité des etats Européens la proportion de population etrangère ne depasse pas les 5% (mis a part la France), donc nous ne sommes pas si multiculturel que cela.

      Encore une fois la seule grande exception sont les Etats Unis.

    • Vraiment dégoûtant comme commentaire gauchiste terminal, ce n’est pas pour rien que tu te déclares ‘terminal’ alors!

  2. Quand j’ai découvert ces photos au musée Albert Kahn j’étais complètement ébahi. Je n’avais jamais entendu parler de ce procédé photographique, et si tout comme moi vous les appréciez ,allez donc y faire une visite puisque la collection présentée propose des autochromies de partout dans le monde. Du Maroc à la Thailande le Tibet, le Japon, toute l’Europe, vous verrez ce qu’était le monde avant 1914. La couleur nous rend tout à coup cette époque extremement concrète et proche.
    Pour autant je ne crois pas qu’il faille tellement la regretter. Y vivre tenait plutot de la survie qu’autre chose. Les enfants travaillaient à l’usine (encore le cas dans certains coins hélas), les hommes mourraient au combat ou de maladie, les femmes cantonnées aux grossesses,etc…
    La seule chose que nous pouvons leur envier, c’est que le confort et la facilité nés du progrès ont rendu les gens blasés de tout. Il faut dire que le discours masochiste des médias entretient la sinsitrose, alors que le pays a déjà connu des situations financières bien pire sous la monarchie et l’empire. Donc c’est à nous de ne pas nous laisser enfumer, de vivre pleinement nos vies avec enthousiasme, car elle ne sont pas si mal que ça objectivement.

    • tout a fait d’accord

    • Bonjour, je partage votre commentaire, il y a juste un petit truc qui m’a fait tiquer : ‘les femmes cantonnées aux grossesses » , alors qu’une des choses qui m’a saisit sur ces photos c’est que toutes les femmes sont en train de travailler et donc les que femmes ont toujours travaillé , en tout cas les femmes pauvres, mais sans aucune reconnaissance et pour des salaires encore plus misérables que ceux des hommes . Voilà , je trouvais amusant que nous n’ayons pas du tout saisi les mêmes éléments de ces témoignages du passé .

  3. Ces photos sont tout bonnement magnifiques ! Merci pour cette redécouverte de Paris.

  4. On peut pas avoir des photos de la même époque de Roubaix, sarcelles, evry, st denis, sevran, courneuve, marseille, villeneuve d’asq, denain etc, etc pour mieux s’apercevoir du génocide silencieux???

  5. Le mercantilisme, le consumérisme, l’hédonisme, le matérialisme, le socialisme, le mondialisme, ne règnaient pas à cette époque.

    La ville resemblait à une ville, et la France à la France.

  6. Vidéo de Berlin en 1900 en couleur.

    Emotions similaires.
    Bien sur rien de comparable avec Paris car Berlin a été razé entièrement pendant la seconde guerre mondiale.

    • Non Berlin n’a pas été rasé entièrement durant la seconde guerre mondiale mais seulement par endroits , certains quartiers ont été détruits à 80 % mais certains autres ont été moins endommagés et reconstruits . Ma rue et quelques autres se trouvent, par exemple, très reconnaissables , dans ce documentaire diffusé à la ZDF . D’autres coins sont reconnaissables mais transformés. le plus frappant dans Berlin, c’est la foule dans les rues , ce qui recommence seulement à exister aujourd’hui car Berlin comptait plus d’habitants avant guerre qu’aujourd’hui.

  7. Très beau , un Paris rural qui donnerait envie , sans voitures!!!!!!

  8. cela me rappelle lorsque mon père me racontait le PARIS d’avant celui qu’il aimait
    il aurait aimé ces belles images

  9. Sono immagini incantevoli e di grande effetto che testimoniano la bellezza del passato e quanto siamo riusciti a deturpare con il tempo. Marcello

  10. C’est impressionnant de voir à quel point Paris n’a pas trop changé en fait !
    Il n’y a pas plus part que cette après-midi, je me promenais le long du quai de la Corse, où j’aime bien passer parce qu’il y a des fleuristes, c’est calme, et pas pollué par les touristes, mais… CA FAIT DEPUIS SUPER LONGTEMPS QU’ON Y VEND DES FLEURS EN FAIT!!! Pareils pour la place de la Madeleine!
    Et je parle même pas du croisement rue Linné- Boulanger où je vais choper mon sandwich en été, j’y suis devant tous les jours!
    Merci beaucoup en tout cas pour ces beaux clichés !

  11. J’ai beau chercher et rechercher je ne vois aucune tristesse dans aucun de ces clichés (oui peut être celui où une personne dort sur les quais avec sa bouteille de vin à côté mais n’allez pas me dire que c’était cette époque dure qui voulait ça quand aujourd’hui on en voit encore partout). On voit Paris vivante à une autre époque et c’est plutôt magnifique ! Rien que le fait que la ville ne soit pas engorgée par les voitures, ça laisse rêveur !

  12. Juste une impression de ………………… pauvreté .

  13. Magnifique cadeau!!! Des images touchantes

  14. Maravilloso Paris…

  15. Quelle tristesse quand on voit ce que c’est devenu aujourd’hui. Il n’y a presque plus que des africains et un maire qui fait détruire les églises…

    • pourquoi deverser sa haine meme sur ces superbes cliches pauvre toi j’aimerais etre dans ta tete

      • De quelle haine parlez-vous ? Il suffit de regarder dans la rue pour voir qu’il ne s’agit pas du même peuple, et il n’y a rien d’insultant à le constater.

      • C’est pas de la haine mais du réel, faudrait vous montrez des clichés de St Denis en 1900 et en 2014 pour que vous puissiez comparer…

    • Quel dommage de penser ainsi… peut-être que le film de Woody Allen sur Paris vous ferait un peu réfléchir sur la bêtise de vos propos?

    • tu vas souvent a paris ? que des africain ? et tu peut aller les construires dans ta foret tes eglises !

      • Si vous retirez les églises de Paris, la plupart des habitants (et des touristes) vont s’en aller, y compris les Africains qui sont souvent très pieux: Il suffit de rentrer dans une église pour le constater.

      • Oui plus d’indigènes (ceux qu’on voyait sur ces photos) à Chateau Rouge, Barbes sinon après y a région parisienne (courneuve, sevran, sarcelles, st denis etc) bref sinon pas besoin de forets, y a une église dans chaque village de France car cela fait partie de l’histoire de France que cela vous plaise ou non ! ! !

    • Et des fachos réactionnaires !

  16. Très jolie quoi que cela me laisse une impression de « faux »! Je cherche l’humanité. J’ai trouvé de la tristesse. Non vraiment, je l’ai observé et ré-observé une par une…. en quoi c’était mieux avant? Vraiment je ne vois pas, si ce n’est que le type qui dit ça est sans doute malheureux aujourd’hui. Mais je doute qu’il aurait été plus heureux avant. Le condition humaine… Bref.

    • Pour l’humanité dans la photographie, il faut aller chercher entre les périodes ou il fallait poser pour une photo (ci-dessus, donc) et celle des merdouilles numériques sur-retouchées (aujourd’hui).
      Il faut voir de la solennité en lieu et place de la tristesse, être pointé par un objectif devait être une expérience relativement rare jadis.

      • Exact, à cette époque, il n’était pas question de sourire devant l’objectif. Il fallait avoir l’air sérieux…

    • « Même avec une excellente émulsion, la présence du filtre réduit la sensibilité effective de 4 à 8 ISO. Du coup, cette technique demande un long temps de pose, d’où la mise en scène des personnages et le flou fréquent de la végétation. » extrait de : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autochrome
      Ceci expliquant cela, merci wiki ^^

    • Oui , en effet Tsc…Ces photos nous rappellent les jours les « plus sombres de notre histoire »…C’etait à l’epoque ou il n’y avait pas de diversité. Trop d’autochtones (de blancs) , pas asser de tags sur les murs…Aujourd’hui , Paris est une ville magique. avant c’etait bidon

  17. A reblogué ceci sur My Blog and commented:
    ♥♥

  18. Ces photos du début du 20ème siècle, bien que magnifiques, nous confrontent avec notre petitesse, puisqu’en réfléchissant un peu, il n’y a pratiquement plus personne de cette époque encore en vie de nos jours.

  19. hé oui le temps évolue vite même trop vite

  20. Je crois que ce qui m’émeut le plus dans ces photos c’est à quel point la couleur change des photos en noir et blanc. Si le N&B me donnait une impression de rêve, d’époque terminé, de passé certain; ici, on sent vraiment la vie qui transpire de ces images.
    Au lieu de penser comme les autres que ces images montrent une époque différente de la notre, au contraire, je trouve que cela montre à quel point les hommes et les femmes ont toujours été pareil: dans leur petite vie, dans leur quotidien, dans leurs pensées et leurs rêves…

    • …ce qui m’émeut le plus, c’est de penser que pratiquement personne de cette époque n’a connu la nôtre, comme nous ne connaîtrons pas celle dans un siècle

    • Je partage totalement votre impression. Ces images me rapprochent plus de ceux qui les ont prises et de ceux qui y sont photographiés que le noir et blanc. Il y a finalement bien moins de changements et je ne parle même pas de progrès qu’on ne veut nous le faire penser !

    • tout a fait d’accord avec toi

  21. C’est magnifique de voir le Paris de cette époque en couleur, après l’avoir connu juste en N&B ! Par exemple, j’avais bien entendu parler des dolmans bleus mais je n’avais pas compris la coloration que cela donnait à leurs uniformes (nous sommes plutôt versés dans le kaki maintenant ou la tenue léopard, voire au bleu marine pour les officiers…) Cela modifie complètement l’imaginaire qui s’est construit dans la tête. Quelle belle expérience qui apprend à relativiser ce que nous voyons et imaginons à partir de la parole et des lectures, des films…

    Un très grand merci.

    Quant à vos remarques Philippe13, je comprends votre volonté de nous rappeler que la nostalgie est un moyen d’idéaliser le passé pour dénigrer le présent.

    Mon ressenti en voyant ces photos plus proches de la réalité que les N&B, c’est que la ville était colorée et en cela, elle avait une dimension plus humaine (voire plus naturelle car la nature est remplie de couleurs). Alors que ce qui frappe aujourd’hui, c’est la grisaille ambiante. Même si les ravalements ont redonné un peu de clarté aux bâtiments, aucun n’est coloré. Quant aux bâtiments modernes (depuis les années 50/60 et surtout après), ils sont invariablement gris. Regardez La Défense ! C’est sinistre ! Et Beaubourg avec ses couleurs incohérentes, tout comme la Fontaine Stravinski à côté font déplacés parce que ce coloriage est factice.

    Ce qui ressort ici aussi, c’est l’impression que la notion de village interne était une réalité. Les gens pouvaient un peu se connaître. Parfois s’entraider ou se détester comme dans toute communauté. Un côté taille humaine (cf. Mon oncle de Jacques Tati). Les tours, les grands ensembles, les immeubles ghétoïsés (les haussmanniens avaient une structure sociale complexe avec une diversité selon les étages qui obligeait néanmoins à se côtoyer même si cela générait du mépris ou de la jalousie : l’autre avait un nom, un visage, une famille) ont déshumanisé la ville et Paris particulièrement : d’un côté les HLM de Belleville et de l’autre les immeubles haussmanniens réhabilités de Passy aux population homogènes.

    D’où ici, ce sentiment de la lenteur.

    La réputation des embarras de Paris a traversé les siècles ! Mais ils semblaient de nature différente. Les moyens de transport plus denses, l’allongement des distances entre lieu de vie et lieu de travail ont accéléré le tempo et accentué encore ce côté déshumanisant de la ville. Et pourtant Paris n’est pas la pire des capitales de ce point de vue !

    Quant au confort souvent spartiate des logements, je vous accorde volontiers qu’il est plus agréable d’avoir l’eau et le gaz chez soi que sur le palier ou dans la cour ! Votre rappel permet à tous de se souvenir qu’il n’y a pas si longtemps ces commodités jugées aujourd’hui insuffisantes n’étaient même pas la norme. J’ai toujours pensé que les grandes inventions domestiques du XXè siècle ont été l’aspirateur, la machine à laver et le frigidaire (ce qui impliquait électricité et eau courante dans les logements). Sans compter tout ce qui avait trait à l’hygiène bien sûr…

    Merci encore au Journal de nous avoir communiqué ces beaux souvenirs.

  22. Je vais de ce pas apprendre en quoi consiste ce procédé des plaques à la fécule de pomme de terre… histoire de me cultiver!

  23. Paris avait l’air moins pollué … dans tous les sens du terme …

  24. c est un tres beau expose . il est vrai que la vie a changer mais quelques fois .
    un retour en arriere ferais du bien pour certain . super merci du partage

  25. Que dire d’autre sinon que cela remue que ça réveille la réalité de ce temps qui file si vite !
    Superbes clichés
    Merci

  26. Des photos magnifiques à une époque ou l’on croyait dans l’avenir la qualité et la durabilité des clichés l’atteste. Nos supports d’aujourd’hui ne supporteront pas l’épreuve du temps notre mémoire saturée de gadgets s’effacera de facto. Bienvenue dans le cloud du néant.

  27. J’adore la tour Effel décorée à l’ancienne !

  28. On dirait des photos N&B qui ont été colorisées par la suite…

    • Non il s’agit de surement de plaques à la fécule de pomme de terre (si, si..) le rendu est particulier et il n’y a que trois couleurs qui se combinent -en fait c’est notre oeuil qui recombine de minuscules points. Donc ces couleurs ne sont pas tout à fait « exactes » en effet.

  29. De très belles images qui me font remonter à une époque que je n’ai pas connue. Jusqu’à présent, je n’en avais vu que des photos en noir et blanc. L’expo du Grand Palais a quelque chose de féérique. A l’époque, les progrès technologiques devaient connaître un essor extraordinaire.

  30. c’est vraiment superbe. Un voyage étrange dans le temps

  31. c’est vrai, on est loin du Paris spéculatif dont les habitants qui vivent en banlieue passent leur temps dans les bétaillères que sont nos transports. On sent une humanité disparue, quelque chose que notre temps a tué. En 1950, les gens qui venaient à Paris, le trouvaient plus populaires que leur ville de province d’origine, aujourd’hui, c’est un monde plus froid, où des gens courent dans tous les sens, sans se croiser.

    • En 1950 ce sont les logements encore comme ceux sur ces photos qui étaient des bétaillères, j’étais enfant et je me souvient très bien de l’inconfort de ces logements minuscules. Je n’ai pas la nostalgie des wc collectifs sur le pallier pour trois appartements et de la toilette à l’évier avec une bouilloire d’eau chaude. et encore, on avait le tout-au-gaz je n’ai pas connu les corvées de charbon.

      • moi j’ai connu la corvée d’aller chercher le charbon à la cave,les étages à monter sans ascenseur avec un faible éclairage,le bain dans le baquet en bois.
        je ne regrette pas cette époque elle était différente , mais nos parents vous le diront également très dure.La nostalgie fait partie des sentiments humains, mais il ne faut pas se larmoyer sur le progrès.L’humanité c’est à chacun d’entre nous de la cultiver.

        patoum

  32. Détail sans doute mais , vous avez remarqué ?… Je suis frappée par l’exceptionnelle propreté des trottoirs !
    Plaisanterie à part , et malgré la guerre , je remonterais bien le temps moi . On devait se sentir plus vivant à cette époque !

  33. Whoa, vraiment magnifique. C’est impressionnant de voir à quel point les rues sont « vides » par rapport à maintenant. Comme toutes les époques, celle-ci ne devait pas être toute rose mais on ne peut qu’apprécier le charme de ces photos et envier le côté authentique et simple qui en ressort.

    • enfin un commentaire plaisant à lire et qui est très vrai en plus !! merci !

    • Ce n’est qu’une impression, le photographe à choisi un moment creux (tôt le matin?) car les temps de pose pour la couleur sont très longs et véhicules et personnages seraient flous. Regardez ailleurs des photos noir et blanc: les rues sont pleines de piétons et cyclistes même si il y a moins de véhicules.

  34. C’est vrai, on a l’impression, en voyant ces photos, que les constructions étaient flamboyantes, neuves, en construction. Aujourd’hui ce sont les mêmes, sauf que presque rien n’a évolué. C’est certainement faux, mais à cette époque on disposait déjà de toute la technologie connue aujourd’hui, électronique, propulsion, transmission, philosophie…
    On à juste peaufiné, miniaturisé, étudié des technologie existantes. Certes depuis il y a eu la réaction en aéronautique, la conquête du ciel, la perfection de la manufacture, la recherche biologique et physique, la démocratisation de l’informatique qui trouvait déjà sa place au 19ieme siècle avec les travaux de Tesla. Mais il y avait quelque chose de réellement nouveau à cette époque, qui donnait naissance à une envie de vivre pleinement l’évolution au sens réel, du progrès pour les hommes, par les hommes, dans leurs intérêts.
    Aujourd’hui on a oublié, on ne sait plus ce qu’on fait là. Comme de grands enfants on joue à la dinette…
    J’ai envie de dire que, plus on va vite, moins on avance.

  35. Les chanceux, ils n’avaient pas toutes ces automobiles dans les pattes.

  36. Que c’est beau! on regarde ces photos avec un pincement de coeur. Nous sommes désormais si loin d’un temps où l’humanité triomphait, où la simplicité était encore accessible.

    • Tu parles de l’époque où on sortait d’une guerre qui a fait à peu près 1,4 millions de morts en France, tout en se dirigeant ventre à terre vers une autre guerre dont on connait toutes les horreurs et autres mesquineries …?
      Quel humanisme ! ;)
      Alors oui ces photos sont magnifiques, intrigantes, charmantes, …mais ne disons pas n’importe quoi non plus ;)

      • au debut du XXem
        la france etait le premier producteur mondial automobile,
        le premier producteur mondial de film

    • Où l’humanité triomphait en traversant une guerre mondiale d’une férocité inouïe qui a décimé l’Europe

  37. Dans ce temps là ,il y a de la nostalgie que nous n’aurons certainement pas à notre époque dans 20 30 ou 40 ans !
    En ce temps là c’était de l’art maintenant c’est du bazar

    • Peu importe l’époque, c’est le temps qui passe qui nous fait devenir nostalgique !

    • Nous sommes tous nostalgique du temps qui passe, ce n’est pas une question d’époque et d’autant plus que l’homme est un éternel insatisfait…
      Nous passons notre vie à entendre que c’était mieux avant, ces photos font marché notre imagination et nous font imaginer que c’etait mieux avant, personnellement je n’etait pas la pour le savoir et vous non plus d’ailleurs…
      Sinon de tres belles photos d’une autre époque.

  38. Photos qui rappellent de bons moments de PARIS . Petite erreur l’angle de la rue Linné se fait avec la rue DES BOULANGERS dans le 5° et non avec la rue BOULANGER rené qui est dans le 10° !!!!!

Rétroliens

  1. couleurs passées | rougedessin
  2. Photos extrêmement rares de Paris en couleurs au début des années 1900 | Kathleen Lotze
  3. Photos extrêmement rares de Paris en couleurs au début des années 1900 | :: Novopress.info - arme de réinformation massive:: Novopress.info – arme de réinformation massive
  4. Photos extrêmement rares de Paris en couleurs au début du 20ème siècle — TataBuzz actualité
  5. Quoi de neuf en ce lundi matin? [51] | Marc Charbonnier
  6. Paris – förra sekelskiftet i färg | Mitt Universum
  7. Dis papi, c’était comment Paris en 1900 ?

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 391 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :