Bahreïn : Les USA et la Grande-Bretagne refusent de condamner les violences du régime

Les Etats-Unis et la Grande Bretagne ont refusé de signer un document ratifié par le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies, et qui condamne les cas consécutifs de violation desdits droits, à Bahreïn.

Selon Farsnews, qui cite Press TV, alors que certains pays d’Europe, dont l’Allemagne et la France, ont signé ce document, exigeant, à Bahreïn, d’agir plus, en vue de respecter les libertés civiles, sur son territoire, les Etats-Unis et la Grande Bretagne ne l’ont pas signé. A noter, également, que la cinquième flotte de l’US NAVY se trouve, dans les eaux de Bahreïn.

Le peuple du Bahreïn est descendu en masse ce vendredi ( 29 Juin 2012 ) dans les rues de la capitale pour exprimer sa "solidarité avec les victimes de la torture », mais aussi il a répondu à l’appel lancé par les différentes forces politiques d’opposition pour manifester sous le slogan « Nous ne quitterons pas les places " et insister sur la poursuite des manifestations et des démonstrations pour atteindre les objectifs de la révolution à Bahreïn.

L’association alWifak a affirmé que ce sit-in, a été organisé sous le slogan « La torture est un crime contre l’humanité » à l’occasion de la Journée mondiale contre la torture.

Parallèlement divers rassemblements ont eu lieu sous le titre "un hommage au sang des martyrs" différentes provinces du pays, comme Boilad al qadim, Jazira sitra et Samahij.

Les manifestants ont scandé des slogans appelant au renversement du régime, tandis que les forces de sécurité ont fouillé les maisons et leurs boutiques notamment dans les régions de Akr , elles ont détruit biens personnels et ont tiré des gaz lacrymogènes toxique à l’intérieur des maisons. (voir la vidéo ci-dessous, illustrant ce qu’il s’y passe depuis des années. Attention, cette vidéo est déconseillée au personne sensible.)

Pour sa part, l’organisation Human Rights Watch a demandé aux autorités du régime des alKhalifa de cesser leurs attaques illégales contre les manifestants pacifiques immédiatement.

Elle a confirmé dans un communiqué l’utilisation de gaz toxiques et de bombes sonores par la police bahreïni pour réprimer les manifestations pacifiques. Elle a aussi dénoncé le refus du pouvoir bahreïni de permettre aux organisations internationales de défense des droits de l’homme de pénétrer à Bahreïn pour enquêter sur les violations des droits de l’homme.



Catégories:Bahreïn, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Obama, ONU

Tags:, , , , ,

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  373 followers

%d bloggers like this: